Covid19 – France: L’amende en cas d’infraction au port du masque fixée à 135 euros

Covid19 – France: L’amende en cas d’infraction au port du masque fixée à 135 euros

L’obligation de porter un masque dans tous les lieux publics clos du pays entre en vigueur à partir de ce lundi 20 juillet 2020.

A partir de lundi, les «magasins de vente, centres commerciaux, administrations, banques et marchés couverts» s’ajoutent à la liste des lieux où le port du masque était déjà prévu pour lutter contre le Covid-19, a indiqué dimanche la Direction générale de la santé.

«Le non-respect de cette mesure pourrait être susceptible, comme c’est le cas dans les autres lieux où le port du masque est obligatoire, notamment les transports, d’une contravention de 4e classe», qui est assortie d’une amende forfaitaire de 135 euros, détaille la DGS.

Signaux faibles de reprise de l’épidémie

Les salles de réunions et de spectacle, cinémas, restaurants, hôtels, salles de jeux, établissements d’enseignement, centre de vacances, bibliothèques, lieux de culte, établissements sportifs couverts, musées, gares et aéroports étaient déjà concernés «parfois avec des règles spécifiques», rappelle-t-elle.

Précedent Brésil: 20 % des exportations vers l'Europe proviennent de la déforestation illégale
Suivant Sydney: 100 % des énergies utilisées sont désormais renouvelables

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

5ème Edition du Festival Ebassa : Rencontre et intégration des peuples

Du 21 au 24 Novembre 2019 se tiendra au parcours Vita à Douala, le festival des danses et musiques Mbamoises « Festi EBASSA ».

Actu Monde

Mobilité urbaine: VTC Heetch veut réinventer les taxis en Afrique francophone

La start-up vient de lever 4 millions d’euros auprès du fonds AfricInvest. Son cofondateur Teddy Pellerin détaille ses objectifs pour le continent.

Actu Cameroun

Région de l’Est : Les élus locaux outillés pour éradiquer la malnutrition

Les magistrats municipaux ont acquis les bases pour lutter contre ce phénomène, lors d’un atelier tenu à Bertoua, le 17 et 18 janvier 2019 à l’initiative de Scalling Up Nutrition.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire