Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

C’est la substance d’un sondage réalisé le 12 Octobre 2019, en lien avec l’aménagement des villes durables au Cameroun.

Téléchargez et visualisez le Data-Gif

Il s’agit d’un sondage réalisé sur un échantillon de 63 personnes via Twitter, qui posait trois éventualités pour le citoyen concernant les nouveaux modes de transport urbain.

Visualisation Data Sondage du 12 Octobre 2019 via Google News Lab. Crédit Open-data: Manfred Essome, Villes & Communes

Les résultats sont unanimes entre le métro, le tramway et la trottinette électrique dans nos villes ( 30 personnes disent oui pour le métro, 27 pour le tramway, et 6 personnes pour la trottinette électrique). Alors que le mois d’Octobre lié à l’habitat dans le monde bat son plein, les populations sont de plus en plus inquiètes et s’interrogent sur les actions dédiées à la mobilité, face au changement climatique, la démographie, la gestion des ressources, et l’équation écologique.

Précedent Marie-Claude Drouin: "Il faut que les maires s'impliquent pour avoir des normes pertinentes pour les villes durables"
Suivant Bafoussam : au moins 42 morts dans un glissement de terrain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 928 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Affaire logements SICC : un audit technique en vue

Le litige opposant la promotrice aux acquéreurs des logements sociaux fictifs, était au centre de la rencontre à Douala le 15 février 2018, entre M.Ahmadou Sardaouna, Sg du ministère de

Actu

Est – Commune de Betaré-Oya : Une campagne de régularisation d’Etat-civil entamée

La Phase 2 de la campagne de régularisation des actes de naissance se poursuit jusqu’au 15 avril 2019.

Actu

Région du Sud : Le MINEE procède à l’ouverture fonctionnelle du Barrage de Mékin

Le Ministre de l’eau et de l’énergie, s’est rendu vendredi 24 mai 2019 dans le département du Dja et Lobo, pour la mise sous tension de la Centrale Hydroélectrique qui

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire