Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

C’est la substance d’un sondage réalisé le 12 Octobre 2019, en lien avec l’aménagement des villes durables au Cameroun.

Téléchargez et visualisez le Data-Gif

Il s’agit d’un sondage réalisé sur un échantillon de 63 personnes via Twitter, qui posait trois éventualités pour le citoyen concernant les nouveaux modes de transport urbain.

Visualisation Data Sondage du 12 Octobre 2019 via Google News Lab. Crédit Open-data: Manfred Essome, Villes & Communes

Les résultats sont unanimes entre le métro, le tramway et la trottinette électrique dans nos villes ( 30 personnes disent oui pour le métro, 27 pour le tramway, et 6 personnes pour la trottinette électrique). Alors que le mois d’Octobre lié à l’habitat dans le monde bat son plein, les populations sont de plus en plus inquiètes et s’interrogent sur les actions dédiées à la mobilité, face au changement climatique, la démographie, la gestion des ressources, et l’équation écologique.

Précedent Marie-Claude Drouin: "Il faut que les maires s'impliquent pour avoir des normes pertinentes pour les villes durables"
Suivant Bafoussam : au moins 42 morts dans un glissement de terrain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

France – Climat : Le Conseil de défense écologique est officiellement créé

Le 25 avril dernier, le Président Emmanuel Macron a annoncé la création d’une nouvelle instance, le Conseil de défense écologique, lors de sa conférence de presse à l’issue du Grand

Actu Cameroun

Commune de Bangangté : Jonas Kouamouo prend les rênes !

Élu vendredi 1er mars 2019, le nouveau maire de la commune de Bangangté, remplace Célestine Ketcha Courtès, devenue ministre de l’habitat et du développement urbain.

Actu Cameroun

VŒUX 2015 : Le Sénat ignore les collectivités territoriales

L’allocution de M. Marcel Niat Njifenji, président du Sénat, la Chambre Haute du Parlement n’a fait aucune référence aux problèmes liés à la décentralisation. Autant en termes de bilan 2014

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire