Conseil constitutionnel : Clément ATANGANA aux commandes

Conseil constitutionnel : Clément ATANGANA aux commandes

L’homme de 77 ans, tout premier président du conseil constitutionnel, compte 50 ans d’expérience dans le domaine de la législation et la magistrature.

Magistrat à la retraite depuis 2015, redevenu avocat cette même  année, Ancien Président de la Commission Nationale de Recensement général des votes pour les élections législatives et présidentielles en 1997, Clément Atangana n’est donc pas un novice, parlant d’élections au Cameroun.
Né le 20 septembre 1941 dans le village Ekoumeyek, dans l´arrondissement de Ngomedzap, région du centre, Clément Atangana est l’un des doyens de la magistrature camerounaise qu´il intègre en 1968 après ses études à la division judiciaire de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature de Yaoundé. Il fut juge d’Instruction au tribunal de première instance de Nkongsamba, Président des tribunaux d’instance à Eséka, Bafia, Mora et Sangmélima.

Le président du conseil constitutionnel a aussi été président du tribunal hors classe de Yaoundé, directeur Adjoint des Affaires judiciaires et du Sceau au Ministère de la Justice, procureur général près la Cour d’Appel du Nord, Président de la Cour d’Appel du Centre, Conseiller à la Cour Suprême et Président de la Chambre Administrative de la Cour Suprême.

Officier de l’ordre national de la valeur, il fut aussi membre du comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies pendant trois mandats.
C’est à cet expert en législation et en magistrature, que Paul BIYA confie la supervision des diverses échéances électorales de 2018.

Précedent Politique : le conseil constitutionnel en place pour 6ans
Suivant Conseil constitutionnel : il était temps !

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Législatives et municipales : Les gabonais aux urnes pour leurs élus locaux

Les gabonais ont commencé à voter samedi 6 octobre 2018, aux élections locales, premier scrutin depuis la présidentielle de 2016 remportée par Ali Bongo Ondimba. La plupart des bureaux de

Inter-Communes

Développement local: La commune d’Angers vient en appui à Bamako II

Une délégation de la mairie de la ville Angers, séjourne en commune II, depuis le 19 janvier 2019 pour soutenir les projets de la mairie.

Actu Cameroun

Crise anglophone: Les nouveaux chefs de la Cinquième région militaire inter-armée installés

Lundi dernier à Bamenda, Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense, a installé les officiers nommés par décret présidentiel du 21 février et du 01ermars 2018. Cette installation est

1 Commentaire

Laisser un commentaire