Commune de Yaoundé 2 : Une campagne régulière d’assainissement mobilise

Commune de Yaoundé 2 : Une campagne régulière d’assainissement mobilise

Les jeunes du quartier Nkomkana, situés dans le deuxième arrondissement de la capitale, ont opté pour une journée traditionnelle de propreté. Mercredi 24 juillet 2019, ils ont répondu au rituel en groupe afin de s’attaquer à plusieurs coins insalubres. Villes & Communes est allé à leur rencontre.

Leur crédo : rendre propre les artères du quartier Nkomkana à Yaoundé 2. Près d’une centaine de jeunes hommes et enfants, se prêtent au jeu de manière bénévole, afin d’assainir leurs espaces de vie. Rigoles, passages, cours et autres, sont tenus en haleine par plusieurs groupes taillés à cet effet.

les jeunes en pleine action

Ils ont des pelles, râteaux, seaux, plastiques géants afin de curer tout ce qui semble obstruer le passage des eaux usées, qui s’inondent en période de grandes pluies, tout en gênant les habitants. Il faut dire que la campagne est en place depuis près d’un mois, mais l’ensemble des activités y afférentes, existe depuis le premier mandat du feu maire Luc Assamba.

Ils le font avec amour, mais aussi avec beaucoup de sérieux, afin d’éduquer les plus jeunes, mais surtout perpétuer une pratique qui tend à disparaitre au sein de nombreux quartiers de la cité capitale. Une journée comme celle-ci, rassemble des générations, et répond ainsi à un intérêt communautaire. La Mairie de Yaoundé 2 apprend-on se charge de donner la logistique nécessaires aux personnes impliquées et disponibles, à savoir casques, chasubles, gants et matériel d’hygiène de base, entreposés chez le Président CAD Tchouje Daniel, et redistribué le jour des dits travaux.

Une marque particulière en termes d’assainissement pour ces groupes bénévoles qui accompagnent les présents en termes de rafraichissant de base, pour leur donner de l’énergie. Il faut souligner que les encablures du quartier sont assez exiguës et la société HYSACAM n’a toujours pas mis à la disposition des populations des bacs miniatures pour la collecte des ordures, et ainsi faciliter les gestes de ces populations.

 

TCHOUJE DANIEL, Président CAD Nkomkana 2

« Tous les mercredis nous nous mobilisons afin que les rues de nos quartier soient propres, et nous passons ainsi à la sensibilisation afin que nous puisons inculquer la culture de la propreté à nos habitants. Aujourd’hui nous étions dans ce bloc 2, la semaine prochaine nous serons vers le bloc administratif ici à Nkonkana, pour nettoyer les caniveaux bouchés. Nous menons ces activités depuis le premier mandat du feu Maire Luc Assamba, et j’ai été installé par le Préfet de l’époque. Oui les jeunes s’imprègnent progressivement et sont dynamiques, ils répondent à l’appel quand c’est nécessaire. Pour l’instant nous travaillons bénévolement, et la Mairie de Yaoundé 2 nous fournit la logistique nécessaire à notre travail tout en faisant des rondes sous la houlette du Maire Yannick Ayissi. »

« Nous n’avons pas encore eu des séances de travail avec l’exécutif municipal actuel, ou des réunions. Nous faisions des concertations avec l’ancien Maire Luc Assamba une fois par mois, afin de faire un bilan à mi-parcours. Le maire Yannick Ayissi fait des rondes dans les quartiers, dans les 29 CAD, et récemment nous avons reçu des lampadaires afin de mettre fin à l’insécurité. Nous n’avons pas encore programmé un deuxième jour de travaux, puisque nous sommes sur le terrain de 8h à 12h.

 

VENATIUS NJUH, Coordonnateur communautaire, Nkomkana 2

“Ça fait exactement un mois et plus que nous travaillons avec la jeunesse de Nkomkana 2, pour l’assainissement des quartiers y afférents, la mairie de Yaoundé 2 est impliquée et nous avons répondu à l’appel que l’opération et nous avons un plan bien élaborée. Tous les jours dès 9h30 au siège de Nkomkana, nous récupérons le matériel, chez le président et on distribue aux jeunes en choisissant les coins à nettoyer et nous faisons ça avec amour. Pour le moment pas d’appuis de la commune, de Yaoundé 2, or nous souhaitons que l’exécutif communal encourage cette jeunesse. Et de faire de Nkonkana 2 la localité la plus propre”.

Précedent Restauration du Patrimoine : Lisa Aubrey intéressée par l’histoire du site de Bimbia
Suivant Extrême-Nord : Le Projet « Jeunesse, et stabilisation pour la paix » lancé à Maroua

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 911 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Cabral Libii : « Le conseil constitutionnel peut faire avancer la décentralisation »

Désormais homme politique et candidat à la présidentielle, l’universitaire de 39 ans revient sur les incidences de la mise sur pieds de l’institution. Quelles peuvent être les conséquences au niveau

Actu

Coopération décentralisée : Tunis et Ottawa signent des programmes de développement forestiers

Un atelier d’échange et de partenariat entre les communes forestières du gouvernorat de Jendouba  et  5 communes  forestières  du Canada  s’est déroulé le jeudi 27 juin à Tabarka. Il s’inscrit

Actu Cameroun

Contrat de désendettement : trois conventions signées pour le développement

Les ministres de l’économie, des finances et l’ambassadeur de France ont procédé le 28 juin dernier, à la signature de partenariats au bénéfice du Cameroun.  36,142 milliards de F représente

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire