Bordeaux-Douala: la mobilité urbaine examinée

Bordeaux-Douala: la mobilité urbaine examinée

La Communauté urbaine de Douala a accueilli en mai dernier une mission bordelaise. Objet de la visite, l’examen de la coopération entre les deux parties.

La mobilité est un aspect proéminent de l’accord-cadre de coopération signé le 5 octobre 2016 entre la CUD, Bordeaux Métropole et la mairie de Bordeaux. Elle est inclue dans l’un des principaux axes du partenariat « Ville durable et services urbains » qui a été parmi sujets dominant la visite de travail et d’évaluation de la coopération, menée par une mission bordelaise à Douala.

Selon Anne Raimat, directrice des Relations internationales de Bordeaux Métropole, l’une des premières concrétisations dans les actes pour faciliter les déplacements dans la ville de Douala est l’initiation de contacts avec la Socatur (Société camerounaise de Transport urbain).

La collaboration vise directement la CAN 2019. Pour cela, Bordeaux compte assurer un accompagnement méthodologique de la Socatur. En gros, la partie étrangère souhaite apporter une assistance technique, soutenir l’achat de bus, voire faire don des véhicules et régler la question de la maintenance du matériel.

S’agissant encore de mobilité, la coopération Douala-Bordeaux s’implique activement dans le cadre du Partenariat « MobiliseYourCity » qui consiste à accompagner les villes des pays en développement dans l’élaboration de Plans de Mobilité Urbaine Soutenable afin d’améliorer la mobilité urbaine dans les villes bénéficiaires. Pour Douala, le Partenariat bénéficie du financement du Fonds Français pour l’Environnement Mondial opéré par l’Agence Française de Développement (AFD). «MobiliseYourCity » consiste à s’attarder « sur les questions de déplacement des citoyens, traitement des espaces publics, rénovation urbaine en lien avec des infrastructures de transport public », explique Anne Raimat.

La mission bordelaise accompagnée de ses hôtes, ont effectué une descente au quartier Makepe-Missoke. Là, Bordeaux a l’intention de financer un projet de mise en place de bornes fontaines et de puits de forage pour améliorer le confort et le bien-être des riverains.

 

Précedent Sénat : retour en pleine session
Suivant Nguti council: PNDP donates generator

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 97 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Sénatoriales 2018 : voici les résultats !

Les membres de la cour constitutionnelle se sont exclusivement réunis ce 05 avril 2018 pour délivrer les résultats définitifs des sénatoriales du 25 mars dernier. Le Rdpc fait ravage avec

Actu Cameroun

Mfou n’étanche pas la soif de Yaoundé

Les besoins en eau potable de la cité capitale demeurent intacts. Pourtant, le 31 janvier 2014, les responsables de la Camerounaise des eaux (Cde) et de la Cameroon water utilities

Actu Cameroun

Meilleures villes africaines: Yaoundé et Douala ne font pas « bon vivre »

Les deux principales villes du Cameroun occupent le milieu du classement en Afrique alors qu’elles se rapprochent de la queue des 230 pays considérés par le classement 2016 du cabinet

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire