Aménagement routier : Les travaux de La Route Mora-Dabanga-Kousseri lancés

Aménagement routier : Les travaux de La Route Mora-Dabanga-Kousseri lancés

Avec le lancement de ces travaux les populations des départements du mayo-sava, et du Logone et Chari auront la possibilité de se mouvoir localement.

La cérémonie de lancement du nouveau projet a été co-présidée jeudi dernier par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi et celui de la Défense, Joseph Beti Assomo, à la place des fêtes de Kousseri. En s’appuyant sur les indicateurs socio-économiques de la région de l’Extrême- Nord, la directrice des opérations de la Banque mondiale a mis l’accent sur l’utilité de cette route pour les populations bénéficiaires.

La réhabilitation de cet axe routier terminal du corridor Douala-N ’Djamena vise selon elle, à renforcer les échanges, créer des opportunités d’affaires, fournir les services sociaux au bénéfice des populations riveraines. Ces actions, dira Elisabeth Huybens, vont en droite ligne avec la vision de la Banque mondiale. Elle a souligné la disponibilité et l’engagement de son organisme à accompagner le Cameroun et les pays de la Cemac pour la mise en place des réseaux routiers viables et intégrés.

La reprise de ce chantier est selon le MINTP, une réponse concrète du chef de l’Etat aux attentes des populations des deux départements du Mayo-Sava et du Logone et Chari. Emmanuel Nganou Djoumessi a présenté les externalités positives de ce projet pour les populations riveraines, à savoir la construction des salles de classe et des blocs administratifs équipés, des centres de santé, des forages, de latrines, un poste de contrôle de gendarmerie, un complexe sportif, des routes secondaires, la réalisation des abreuvoirs et de mares pour bétail et l’électrification des localités traversées par le projet.

Le Cameroun expérimente ainsi, à travers ce chantier, l’approche régie axée sur les résultats avec le Génie militaire comme organe d’exécution. L’armée à travers ses ingénieurs a une double mission. En même temps qu’elle doit reconstruire la route, elle est chargée de la sécurisation du chantier pour éviter le triste épisode de 2014. Le linéaire à reconstruire est long de 212 km. Il est subdivisé en trois sections. La section Mora-Waza, longue de 62 km, subira un renouvellement entier en béton bitumeux avec une couche de gravier concassé et une base de gravier de 5cm. Le tronçon Waza-Dabanga, long de 70,5 km, sera complètement assaini. Quant au dernier tronçon, Dabanga-Kousseri, le plus long avec 80 Km, il sera entièrement recouvert de béton bitumeux d’une épaisseur de 5cm. Ce projet inclut également le contournement de 7 km de Kousseri.

Le gouvernement camerounais a mobilisé près de 70 milliards de F pour la réalisation de cet ouvrage dont plus de 46 milliards de F sous forme de prêt concédé par la Banque mondiale et un peu plus de 23 milliards en fonds de contrepartie par le Cameroun. Le chantier est programmé pour être réceptionné en mars 2020. Le ministre des Travaux publics a prescrit le respect de ce délai contractuel.

Précedent Aménagement routier : le ministre des travaux publics sur le terrain
Suivant Cameroun: l’Union européenne soutient les municipalités de l’Est

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 149 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Les souscriptions prorogées à la SMID

Initialement prévue du 5 avril au 22 mai 2018, la durée de la souscription est prolongée jusqu’au 5 juillet prochain. Déclaration faite par Fritz Ntone Ntone qui a tenu une

Actu Cameroun

Criminalité urbaine : quel rôle pour les populations ?

C’est à une scène comme il en est dans les habitudes des populations camerounaises que le Reporter de Villes & Communes a assisté jeudi 15 mai 2014 au quartier Obili

Actu

20 communes primées par le PNDP

Un montant de 50 millions de Fcfa a été remis à chacune d’elle le 19 septembre 2017 dans le cadre du guichet performance du programme. La région du Nord-Ouest coiffe

2 Commentaires

Laisser un commentaire