Région de l’Extrême-Nord : 43 000 élèves du CM2 sans actes de naissance!

Région de l’Extrême-Nord : 43 000 élèves du CM2 sans actes de naissance!

L’acte de naissance est indispensable pour la composition des dossiers du certificat d’études primaires (CEP), qui se déroule du 11 au 12 juin 2019. L’absence de ce document annonce des recalés.

L’acte de naissance est une pièce essentielle pour la constitution du dossier à ce premier examen officiel. Pour cette année scolaire 2018-2019, d’autres recalés s’annoncent dans la région de l’extrême-nord, faute d’actes de naissance. Pour mémoire l’année académique 2017-2018, 18 000 enfants en classe de cours moyens 2 (CM2), n’ont pas pu passer le certificat d’études primaires. Aujourd’hui 43 000 élèves sont en classe de CM2, alors que les épreuves écrites et orales du CEP se déroulent du 11 au 12 juin 2019 sur l’étendue du territoire national. Les régions du Sud-Ouest et de l’Est sont également frappées par ce phénomène. En effet, d’après des études de l’organisme Onusienne, chaque année environ 1/3 d’enfants ne sont pas enregistrés à la naissance. En 2014 seulement 60% de naissances ont été enregistrées au Cameroun. Une situation généralement plus accrue dans les zones rurales : 48% contre 81% dans les zones urbaines.

Les pesanteurs culturelles, la pauvreté ambiante, l’insécurité, l’analphabétisme, le manque d’infrastructures sont quelques causes du manque d’enregistrement des naissances au Cameroun. Selon le Bureau national de l’Etat Civil (Bunec), sur les 8 centres d’état civil existant à Bétaré-Oya dans la région de l’Est, seuls deux sont fonctionnels. Ainsi, sur les 2800 centres d’Etat Civils secondaires que comptent le Cameroun, moins de 113 fonctionnent. En plus on note un manque de personnels. Voilà autant de faits qui maintiennent le phénomène d’enfant apatride dans ces zones.

source: Journal du Cameroun

Précedent Protection de l'environnement: Le Cameroun se dote d'un guide juridique
Suivant Décentralisation: L'AGDLD réunit les maires pour des opportunités de coopération

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Suède – La commune d’Eskilstuna instaure un permis de mendier

Le permis, obligatoire depuis le 1er  août 2019 et valable trois mois, coûte 250 couronnes suédoises, soit 23 euros.

Actu Cameroun

Le barrage de Memve’ele opérationnel en Octobre 2018

L’ouvrage qui fait partie de la projection infrastructurelle énergétique du pays, vit ses derniers réglages au bénéfice des populations. Construit sur une superficie de 2200 hectares soit 7 kms, le

Actu

Région de l’Est – Commune d’Angossas : Visite des chantiers par le Préfet du Haut-Nyong

Mboke Ntual Godlive, a effectué une tournée dans l’arrondissement de Mboanz à Angossas dans la région de l’Est, pour toucher du doigt le niveau de réalisation de chantiers dans son

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire