Décentralisation: L’AGDLD réunit les maires pour des opportunités de coopération

Décentralisation: L’AGDLD réunit les maires  pour des opportunités de coopération

L’agence de Gouvernance, developpement local et durable, a organisé le 28 février 2019 à Yaoundé, un café débat autour des élus locaux de la région du Centre, pour des ouvertures avec le Canada.

L’ objectif principal de la rencontre a été d’échanger sur la mise en œuvre actuelle de la décentralisation, pour mieux ressortir les opportunités des communes camerounaises en faveur du developpement local. Parmi les intervenants, le DR NJOYA YONE CEDRIC, expert des questions de décentralisation s’est appesanti sur le thème : Décentralisation et transfert des compétences. Trois points ont marqué son exposé à savoir les connaissances des compétences à transférer, les compétences déjà transférées, et les pesanteurs de ce transfert. Pour le premier, il a émis un rappel des dispositions juridiques en la matière en l’occurrence la loi numéro 018 de 2004, relative aux règles applicables aux communes. Il a par ailleurs classé les compétences en trois types à savoir, les unes d’ordre économique, les secondes d’actions sociale et de jeunesse et en dernier, en matière d’éducation.

SAMUEL HONORE NCHOUTGOU, quant à lui expert sur les questions de décentralisation, dont la ligne directrice portait sur la décentralisation et agenda de developpement post-2015, quelles opportunités pour les territoires camerounais, a souligné que 70% des personnels communaux manquent de formation et de compétences avérées sur les questions locales, les procédures de recrutement au sein des CTD sont floues, tous les acteurs ne sont pas impliquées dans le processus de developpement local. Le problème n’est pas au niveau des ressources mais est plutôt au niveau structurel. Il a par ailleurs, rappelée que les ODD donnent des opportunités à nos communes de pouvoir capitaliser leurs potentialités.

De plus, DOUDJO ARMAND, Promoteur de la caisse agropastorale du Cameroun, a fait un dessin de la structure, entre créer un pont entre le monde urbain et rural, atteinte de l’autosuffisance alimentaire, interface entre les institutions de developpement rural, les CTD, la Chambre d’agriculture, les ministères spécialisés. 400 Membres dans plusieurs localités de la région de l’Adamaoua font partie de l’institution. Améliorer la situation socioéconomique des CTD, promouvoir l’auto-emploi des jeunes, créer des points focaux agropastoraux au sein des communes font partie de leurs palettes de missions et d’objectifs.

 

En outre,  NDENGUE METALA JOSEPH, Représentant de l’Agence de Gouvernance de developpement local et durable résidant au Canada, posait sur la facilité et perspectives en termes d’intercommunalité au Canada. Plaidoyer similaire du dernier intervenant de M. BANG GILLES, Promoteur de l’agence de gouvernance, qui en a expliqué le bien-fondé au profil des CTD du Cameroun.

Précedent Région de l'Extrême-Nord : 43 000 élèves du CM2 sans actes de naissance!
Suivant Yaoundé - Marché Mokolo : Démarrage des travaux d’aménagement

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 911 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Commune de Bafang : Le maire Pierre Kwemo mis aux arrêts

L’élu local et président de l’union des mouvements socialistes, a été placé en détention le 11 janvier 2019 à Yaoundé.

Actu

Cote-D’Ivoire : Organisation d’un dialogue africain sur les changements climatiques

Du 15 au 16 mai 2019, se tient au siège de la Banque africaine de developpement à Abidjan, un dialogue structuré sur les questions climatiques.

Actu Cameroun

Région de l’Est: Lancement du budget 2019 de l’Etat

Le ministre des finances Louis Paul Motazé, a présidé au lancement à Bertoua de l’opération, le jeudi 10 janvier 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire