Protection de l’environnement : Les communes désormais impliquées

Protection de l’environnement : Les communes désormais impliquées

Un mémorandum d’entente a été signé lundi 03 Juin 2019, entre le Ministre, Hele Pierre, de l’Environnement, de la protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED)  et le Directeur Général du FEICOM, Philippe Camille Akoa.

Suite aux recommandations de la 13ème Conférence des parties (la COP13), sur la Biodiversité tenue en 2016 à Cancun au Mexique, le Gouvernement camerounais a immédiatement pris le taureau par les cornes, en organisant tout un atelier national, en vue du renforcement de la coopération entre les institutions étatiques et les autorités municipales, pour une intégration efficace de la biodiversité et de diverses autres questions environnementales dans le processus de décentralisation et de développement local.

Et pour réussir ce challenge à l’échelle nationale, le choix du FEICOM, qui est à la fois l’expert et le pourvoyeur de fonds, pour les Collectivités territoriales décentralisées, semble être à la hauteur de toutes les attentes du Ministère de l’Environnement de la protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED); car en amont comme en aval, il est quotidiennement au chevet des Communes.

Les questions environnementales et de changements climatiques, représentant plus que jamais, des enjeux majeurs pour l’humanité toute entière ; une croisade mondiale pour la préservation de la planète doit être engagée par les différents Etats signataires des conventions internationales y relatives. D’où le fondement même de cette synergie d’action entre le Gouvernement et le FEICOM, afin de retrouver le bon équilibre entre les enjeux de développement local dans les Communes et la nécessité de préserver impérativement la nature, à travers l’implication de tous ; dans un cadre de collaboration légal et institutionnel.

Les axes du partenariat

Les quatre axes stratégiques qui régissent cette collaboration entre le MINEPDED et des Communes du Cameroun, via le FEICOM, reposent désormais sur :

  • La préservation et la gestion durable de la biodiversité ;
  • La lutte contre les changements climatiques et la désertification ;
  • La gestion des déchets et l’assainissement de l’environnement ;
  • Et les évaluations environnementales ;

Il s’agit en effet d’un échange d’expertises, non exhaustifs, dans les domaines du renforcement des capacités ; du cofinancement des projets ; de l’assistance à la maitrise d’ouvrage communale ; et de l’appui à la mobilisation des fonds climats (FEM ; Fonds Verts ; Fonds d’Adaptation).

La présence à cette cérémonie, du Président des CVUC (Communes et Villes Unies du Cameroun), accompagné pour la circonstance des Maires, Régine Amougou Noma ; et Yvette Claudine Ngono ; des Communes d’Arrondissements de Yaoundé IV et de Yaoundé V, respectivement ; témoigne déjà à suffisance l’appropriation par ces élus locaux, des enjeux de ces changements climatiques pour la planète.

En cette veille de la 47ème Journée Mondiale de l’Environnement, qui se célèbre le 06 juin de chaque année, dans près de 143 pays, sous le thème « Combattre la pollution de l’air » ; le Cameroun est plus que jamais déterminer à jouer sa partition, conformément à ses engagements internationaux.

Source: S.B

Précedent Aménagement routier: 74% de réalisation en première phase pour l'autoroute Douala-Yaoundé
Suivant 47ème Journée Mondiale de l’Environnement: Hele Pierre dresse le bilan du Cameroun

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

HEUMEN Tchana Hugues: ” Les séries africaines parlent des sujets courants, il faut que le cinéaste ose pour être original!”

Universitaire et critique de cinéma, Hugues Tchana a entretenu l’assistance le 16 juillet 2019, sur le thème du: “7ème art camerounais au prisme du patrimoine culturel: l’unité nationale et le

Actu Cameroun

Édéa: La grève des transporteurs perturbe le trafic routier

Les transporteurs accusent le maire de s’ingérer dans leur fonctionnement interne, selon certaines sources locales. Le chef-lieu de la Sanaga-Maritime voit son réseau routier pertubé. La circulation a été fortement

Actu

Guinée – Commune de Ratoma : Les exigences de l’opposition vis-à-vis de l’installation des conseils de quartiers et des CTD

L’inachèvement de l’installation des conseils communaux et le déguerpissement en cours à Kaporo-rails, dans la commune de Ratoma, étaient au menu de la réunion de l’opposition républicaine, tenue ce Lundi,

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire