Aménagement routier: 74% de réalisation en première phase pour l’autoroute Douala-Yaoundé

Aménagement routier: 74% de réalisation en première phase pour l’autoroute Douala-Yaoundé

Une visite de chantier a été organisée le jeudi 23 mai 2019, par le Ministère des Travaux Publics, avec les journalistes de la presse nationale et internationale, sur le linéaire Yaoundé – Bibodi, long de 60 kms, relevant de la première phase du projet.

Dans une perspective de fluidifier les échanges multiformes entre les deux principales villes du Cameroun d’une part ; et les pays de la sous-région Afrique Centrale d’autre part ; le Gouvernement a finalement décidé de lancer cet important projet futuriste, de construction de l’Autoroute Yaoundé – Douala, longue de 196 km ; et découpée en deux phase, avec l’appui inconditionnel de son partenaire financier traditionnel, Exim Bank China, à hauteur de 85% du coût total du projet qui est estimé à 284 Milliards de Francs CFA, hors taxes.

La phase 1 de ce projet, qui est de 60 km, entre Yaoundé et Bibodi, est entièrement construite dans la région du Centre, par l’entreprise chinoise CHINA FIRST HIGHWAY ENGENEERING CO. LTD (CFHEC) ; elle débute dans l’Arrondissement de Yaoundé 7 ; traversant ainsi certaines localités du Département de la Lékié ; pour s’achever enfin dans le Département du Nyong et Kellé, après son passage dans l’Arrondissement de Makak. La phase 2 quant à elle, longue de 136 km, va de Bibodi dans le Nyong et Kellé, jusqu’à Douala dans le Département du Wouri, après un détour par Yingui dans le Département du Nkam.

Les travaux de PK00 à PK40

La situation réelle des travaux sur le terrain fait état de ce que, les 40 premiers kilomètres de l’Autoroute sont entièrement bitumés, entre les barres kilométriques PK00 et PK40 ; sur une plateforme de 33,5 m de large, avec une chaussé de 2×2 voies, de 7,5 m de largeur chacune, dans une perspective d’extension à 2×3 voies, en exploitant le terre-plein central qui est de 10,5 m. Les travaux de construction laissent observer visiblement des échangeurs au niveau de Lobo ; un poste de péage automatique à 11 cabines ; des ouvrages de franchissement et de rétablissement de communication ; des dalots ; des passerelles aériennes ; du terre-plein central en forme de « V » avec 2 bernes ; des bretelles d’entrées et de sorties ; des aires de repos ; et des bandes d’arrêt d’urgence ; entre autres. Il ne manque plus que la signalisation.

Les travaux de PK40 à PK60

En raison des contraintes liées aux expropriations préalables des populations riveraines, ce tronçon routier a connu un retard particulier, suites aux multiples blocages des travaux par ces riverains. Après moult arrangements avec le Gouvernement, ce n’est qu’en mars 2019, que l’entreprise chinoise CFHEC a pu avoir accès sur ce site, pour débuter les travaux de terrassement et de déblais nécessaires. Les délais de livraison sont prévus en 2020 ; car cette Autoroute devra servir pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021, qui aura lieu au Cameroun.

A cet effet, une voie de raccordement de 25 km débouchant sur la Nationale N°3 (surnommée axe lourd Douala – Yaoundé), sera également construite ; faisant gagner en moyenne, près d’une heure et demi, sur le temps normal de voyage entre Douala – Yaoundé.

A ce jour, les travaux sont rendus exactement à 74% de taux d’exécution ; pour 86% de taux de consommation des délais.

Caractéristiques de l’Autoroute

L’autoroute Yaoundé –Douala présente une structure de chaussée composées d’une couche de forme de 6 cm en béton bitumeux à module élevé 0/14 ; d’une couche de fondation d’une épaisseur de 10 cm en enrobés à module élevé 0/20 ; d’une couche de base de 9 cm en enrobés à module élevé de même calibre que la couche de fondation ; et d’une couche de roulement de 20 cm en grave concassée 0/31,5. Les ouvrages réalisés sur l’itinéraire de cette première section concernent tout autant les ouvrages d’art, ceux hydrauliques, de drainage, et les échangeurs.

Les contraintes du projet

D’un coût total de 284 milliards de Francs CFA, hors taxes, le projet de construction de l’Autoroute Yaoundé – Douala, qui a débuté le 13 octobre 2014, pour une durée de 60 mois, soit 05 ans, est financé conjointement par le Gouvernement camerounais, d’une part, à hauteur de 15% du montant hors taxes, plus la TVA, plus les Droits de Douanes, plus les impôts et taxes ; et d’autre part, par Exim Bank China, pour 85% du coût total du projet, hors taxes, et en dollars US.

Le coût de la mission de contrôle, assurée par Scet – Tunisie & Louis Berger est de 5 387 036 348 FCFA (TTC). Selon l’entreprise chinoise CFHEC, les non payements des décomptes et les retards dans la libération des fonds de contrepartie du Gouvernement camerounais, plombent énormément l’avancement des travaux au rythme souhaité. Surtout que, les bailleurs de fonds deviennent de plus en plus exigeants sur ces préalables.

Source: Samuel bondjock

Précedent Commune de Sangmelima: Les comptes administratifs 2018 validés
Suivant Protection de l’environnement : Les communes désormais impliquées

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Mobilité urbaine à Douala: Un système de bus rapides en vue pour 2021

Une note publiée par les chercheurs à la Banque mondiale fait état que le Cameroun va soumettre un projet de bus rapide à Douala en 2021.

Actu Cameroun

HIMO-PNDP : Annick Girardin à Maroua pour le lancement de l’opération

La Secrétaire d’Etat française chargée du Développement et de la Francophonie était à Maroua le 03 novembre 2015. La Secrétaire d’Etat française chargée du Développement et de la Francophonie, en

Actu

Georges Elanga Obam : « Le cadre normatif de la commune pas toujours appliqué est un frein majeur à la décentralisation »

Le ministre de la décentralisation et du developpement local, a présenté de façon non exhaustive les difficultés quotidiennes de la commune camerounaise, à l’occasion des Assises Générales.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire