Musiques urbaines : Le modèle économique exploré

Musiques urbaines : Le modèle économique exploré

La première édition de la troisième saison  aura lieu le 11 juin 2019 dans la salle des spectacles de l’Institut Français du Cameroun, antenne de Douala, Sous le thème «  Musiques urbaines actuelles : Quel modèle économique ? ».

Le Conseil Camerounais de la Musique(CCM) en initiant le programme « Les Causeries Musicales », se fixe pour objectif de contribuer à la structuration du secteur culturel au Cameroun (car) Il n’y a ni centre de formation musicale, ni école digne de ce nom, encore moins de conservatoire de musique »  confie le Président du Conseil Camerounais de la Musique Luc Yatchokeu.

Pour lui, « A travers les causeries musicales, les acteurs de la filière se parlent, et ont l’opportunité de collaborer dans le futur ». Les causeries Musicales » sont donc une véritable vitrine pour les uns, et une plateforme très utile pour les autres. Reste maintenant aux acteurs de la filière d’y participer afin de faire rayonner la musique camerounaise à travers le continent et hors de l’Afrique.

Précedent Communauté urbaine de Bertoua: Le caissier principal porté disparu!
Suivant Assemblée nationale: Cavaye Yeguié Djibril ouvre la session de juin

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 737 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Villes résilientes: La première assemblée générale d’ONU-HABITAT annoncée

Le Programme des Nations Unies pour les établissements humains, organise sa première assemblée universelle du 27 au 31 mai 2019 à Nairobi au Kenya, autour du thème de l’amélioration de

Actu Cameroun

Kamto prend d’assaut Paris à une semaine du 9 février 2020

Les partisans du président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) avaient promis un giga meeting à Paris le 01 février 2020. Le pari a été réussi avec

Actu Cameroun

Nkolmesseng : La commune de Bangangté et Yaoundé 5 à l’œuvre

L’autorité préfectorale a entrepris les démarches avec l’accompagnement de la mairie de Bangangté, afin d’amoindrir l’état poussiéreux des routes, samedi 19 janvier 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire