MINHDU : Les nouveaux responsables installés

MINHDU : Les nouveaux responsables installés

Les promus ont pris leur fonction jeudi 8 Aout 2019, à l’occasion d’une cérémonie solennelle au Palais des Congrès, présidée par la Ministre Célestine Ketcha Courtès.

L’heure était aux réjouissances et aux bonnes projections.  En cause, l’installation de près d’une cinquantaine de nouveaux responsables nommés par le Ministre Célestine Ketcha Courtès. Elle était accompagnée pour la circonstance, par le Ministre des enseignements secondaires Nalova Lyonga, le Ministre des Affaires sociales Paule Irène Nguene, et le Représentant personnel du Ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières.

Parmi les nouveaux promus, figurent des Sous-Directeurs, Chefs Services, Chefs de cellules,  et Inspecteurs généraux tout comme des responsables des structures connexes au Ministère de l’habitat et du developpement urbain. Notamment M. KEMEKONG Hermann, nouveau Coordonnateur National du Programme C2D Urbain capitales régionales, Mme ESSONO Née TEFACK Anne Marie Madeleine, Coordonnatrice du Programme national des Villes inclusives et résilientes (PDVIR) nommée le 8 Aout 2019, M Mekinda Claude Patrick, Sous-directeur des Voiries et réseaux divers précédemment Chef service  de la restructuration et de la rénovation à la Direction des opérations urbaines, Mme WADJAYO Saleu, Sous-Directeur de l’Habitat social entre autres.

Le MINHDU lors de son discours

Concernant les Inspecteurs généraux, figurent Mme NNA EKONO, Inspecteur en Charge des questions administratives, M TCHIOFFO Pierre Marie, de l’inspecteur en Charge des questions techniques. Les Chefs services n’ont pas été en reste, avec Moudio Roland, Chef service de l’auto construction à la Sous-Direction de la promotion immobilière et de l’auto construction, MBAMACK Gilles, Chef service des programmes privés d’habitat social à la sous-Direction de l’habitat social.

La Chef du département ministériel en charge de l’habitat et du developpement urbain, a recommandé aux promus de travailler en qualité de Chefs-projets, de lui proposer des solutions « plutôt que les problèmes » dans son administration, de recevoir les usagers avec beaucoup d’humilité et de gentillesse, d’avoir des relations professionnelles avec les entreprises adjudicataires pour ne pas être soumis à la tentation, et de travailler avec célérité, d’être ponctuel, travailler avec des valeurs morales positives et pertinentes en somme.

 

 

Précedent Seychelles – Environnement : Interdiction du plastique à usage unique
Suivant EYANGO : Chronique d’un succès mort-né !

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 723 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Meilleures villes africaines: Yaoundé et Douala ne font pas « bon vivre »

Les deux principales villes du Cameroun occupent le milieu du classement en Afrique alors qu’elles se rapprochent de la queue des 230 pays considérés par le classement 2016 du cabinet

Actu Cameroun

HIMO : Le MINHDU en appui aux communes de Bamenda 1er et Limbé 3ème

Le ministère de l’habitat et du développement urbain, a procédé à un don de matériels aux deux municipalités le 19 octobre 2018 à Yaoundé. Dans le cadre de la méthode

Actu

Marché Elig-Edzoa : Les premiers sinistrés indemnisés

Plus d’une centaine de commerçants ont perçu à l’Hotel de Ville de Yaoundé jeudi 7 mars 2019, une aide du Chef de l’Etat.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire