Mali – Commune de Sanando : Le village dépose le couteau de l’excision

Mali – Commune de Sanando : Le village dépose le couteau de l’excision

L’opération s’est déroulée au cours de la signature de déclaration le 29 janvier 2019, à l’occasion de la deuxième journée de caravane médiatique, en faveur de l’abandon de la pratique de l’excision.

Cette déclaration d’abandon de l’excision est le résultat d’une forte campagne de sensibilisation, qui a été faite à l’endroit des hommes, femmes et jeunes sur les conséquences néfastes de la pratique. Ceci grâce au biais du projet de l’équipe de recherche et d’appui au développement (ERAD). Cette initiative d’abandonner l’excision témoigne que la communauté a bien perçu les messages et est soucieuse de la vie de ses populations. Sanando devient le 5ème village de sa commune, dont il est le chef-lieu à déposer les couteaux de l’excision et 19ème dans le cercle de Barouéli. Les femmes du village ont décidé de mettre fin à cette pratique, celle qui sera prise en train de pratiquer encore l’excision répondra de ses actes auprès des autorités administratives souligne, Assitan Coulibaly au nom des femmes de Sanando. Elle a sollicité par ailleurs que les autorités administratives, locales, des partenaires et surtout des autorités coutumières s’investissent pour le respect strict de ces engagements afin de bannir  définitivement cette pratique.

Le chef du village a répondu au son de cloche de la représentante des femmes. Il a dit que les populations du village sont prêtes d’arrêter l’excision à cause de la complication d’accouchement des femmes. Car cette déclaration qui vient d’être signée doit être respectée par tous et toutes, a-t-il martelé. Tous les ingrédients étaient réunis  pour faire cette cérémonie de signature de déclaration pour l’abandon total de cette pratique, d’une fête au village. Cela au rythme du Tam-tam et d’autres instruments musicaux du terroir. La suite de l’histoire prochaine c’est le village Tissala qui doit être aussi sensibilisé.

Précedent Ebolowa – désordre urbain : Les commerçants déguerpis par les forces de l’ordre!
Suivant Douala -désordre urbain : Une vaste campagne de libération des emprises annoncée

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Africités 2015 : Les CGLUA s’activent dans la perspective de la vision 2063

L’instance africaine a mis sur pied plusieurs programmes dont le dénominateur commun est le Programme de Gouvernance, Plaidoyer et Développement Décentralisé pour l’Afrique (GADEPPA). Une série de 18 sessions centrées

Actu

Rentrée parlementaire: Marcel Niat Njifenji condamne les atteintes à l’unité du pays

Le président du Sénat a réitéré la position de la chambre haute du Parlement à l’ouverture de la 2e session ordinaire de l’année législative 2019 ce 10 juin au Palais

Actu Afrique

Burkina: 72 millions de dollars de la BOAD pour le développement

La somme est destinée à soutenir des projets dans les domaines de l’eau et du développement local en lien avec le plan national de développement économique et social (PNDES) du

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire