Mali – Commune de Sanando : Le village dépose le couteau de l’excision

Mali – Commune de Sanando : Le village dépose le couteau de l’excision

L’opération s’est déroulée au cours de la signature de déclaration le 29 janvier 2019, à l’occasion de la deuxième journée de caravane médiatique, en faveur de l’abandon de la pratique de l’excision.

Cette déclaration d’abandon de l’excision est le résultat d’une forte campagne de sensibilisation, qui a été faite à l’endroit des hommes, femmes et jeunes sur les conséquences néfastes de la pratique. Ceci grâce au biais du projet de l’équipe de recherche et d’appui au développement (ERAD). Cette initiative d’abandonner l’excision témoigne que la communauté a bien perçu les messages et est soucieuse de la vie de ses populations. Sanando devient le 5ème village de sa commune, dont il est le chef-lieu à déposer les couteaux de l’excision et 19ème dans le cercle de Barouéli. Les femmes du village ont décidé de mettre fin à cette pratique, celle qui sera prise en train de pratiquer encore l’excision répondra de ses actes auprès des autorités administratives souligne, Assitan Coulibaly au nom des femmes de Sanando. Elle a sollicité par ailleurs que les autorités administratives, locales, des partenaires et surtout des autorités coutumières s’investissent pour le respect strict de ces engagements afin de bannir  définitivement cette pratique.

Le chef du village a répondu au son de cloche de la représentante des femmes. Il a dit que les populations du village sont prêtes d’arrêter l’excision à cause de la complication d’accouchement des femmes. Car cette déclaration qui vient d’être signée doit être respectée par tous et toutes, a-t-il martelé. Tous les ingrédients étaient réunis  pour faire cette cérémonie de signature de déclaration pour l’abandon total de cette pratique, d’une fête au village. Cela au rythme du Tam-tam et d’autres instruments musicaux du terroir. La suite de l’histoire prochaine c’est le village Tissala qui doit être aussi sensibilisé.

Précedent Ebolowa – désordre urbain : Les commerçants déguerpis par les forces de l’ordre!
Suivant Douala -désordre urbain : Une vaste campagne de libération des emprises annoncée

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Uganda: constitutional court to decide on presidential age-limit case

Opposition Members of Parliament, Uganda law society and civil society groups want to prevent President Yuweri Museveni from taking part in the 2021 Presidential election in the country The constitutional

Dossiers

Assises Générales de la Commune : Une décentralisation à parfaire !

Les 6 et 7 février 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé, pas moins de 700 participants ont pris part aux premières assises générales de la commune, un événement placé

Actu

Crise anglophone : La mairie de Buéa lance une campagne de recensement des déplacés

Le maire Patrick Ekema s’est prononcé samedi 3 novembre 2018, sur le mode d’identification des victimes de la crise anglophone dans sa municipalité. Après le gouverneur du sud-ouest Bernard Okalia

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire