Fiscalité locale : Des start-ups pour aider les communes à lever l’impôt

Fiscalité locale : Des start-ups pour aider les communes à lever l’impôt

Basée à Dakar au Sénégal, avec un déploiement effectif ou à venir dans d’autres pays d’Afrique francophone, la start-up Sudpay s’adresse aux municipalités et une autre start-up, Paydunya, plutôt au secteur privé.

Plateforme de paiement multiservice, Sudpay a rajouté à son offre Townpay, une solution pour aider les communes à mobiliser plus de ressources auprès des administrés. « Aujourd’hui, il y a en moyenne 40 % des taxes dans les communes qui ne sont pas collectées, explique Samba Sow, fondateur de la start-up, basée au Sénégal. Ça empêche la commune de faire des investissements dans les écoles, dans les hôpitaux, dans les routes, dans l’éclairage, etc. Ce que nous faisons à Sudpay, nous avons développé une plateforme digitale. On recense l’ensemble des contribuables de la commune : qui doit payer, combien doit-il payer, quand doit-il payer ? »

Lire aussi: Assises générales de la commune: La fiscalité locale au coeur des CTD

Un budget communal plus précis

Chaque commune peut donc connaître son potentiel fiscal et voter un budget basé sur des rentrées financières moins approximatives. « Aujourd’hui, cette base de données n’existe pas dans les communes, ce qui fait qu’ils [les conseils municipaux] font parfois des budgets qui ne sont pas sincères, basés sur les estimations. Avec notre plateforme, ils vont pouvoir faire des budgets qui sont sincères, parce qu’ils ont le nombre exact des contribuables et ce qu’ils doivent payer. Et en même temps, avec cette même plateforme, ils peuvent suivre les paiements des taxes en temps réels : les collecteurs ne peuvent plus détourner la taxe collectée », complète le fondateur de Sudpay.

Lire aussi: collecte des CTD vis à vis de la fiscalité locale

Mais la start-up veut aller plus loin et propose une application de suivi budgétaire, comme le détaille Samba Sow : « les communes ont du mal à suivre l’exécution de leurs budgets. Quand ils veulent faire des engagements, ils sont obligés d’appeler la perception et de savoir ce qui est sur le compte. Avec notre plateforme, on a intégré ce volet, qui permet à la commune de suivre l’exécution de son budget en temps réel, tout en respectant l’équilibre budgétaire. »

Le développement du numérique profite aussi aux entreprises et aux institutions financières avec Paydunya, qui leur propose des solutions pour la collecte et le remboursement. « C’est une plateforme unique, qui permet à une entreprise aujourd’hui qui veut digitaliser ses paiements, que ce soit au niveau de l’émission ou de la réception, d’avoir accès à un seul interlocuteur, qui lui permet d’attaquer plusieurs pays en même temps et de pouvoir atteindre ses consommateurs finaux, selon Aziz Yérima, son fondateur. Nos solutions sont aussi bien adaptées aux assureurs, qu’aux microfinances, qu’aux sociétés qui sont aujourd’hui dans tout ce qui est e-business, e-commerce, etc. ».

Dans le secteur des assurances par exemple, les solutions développées par Paydunya permettent aux assurés d’effectuer différentes démarches en ligne, en se déplaçant le moins possible. La start-up est présente aujourd’hui au Sénégal et au Bénin. Elle devrait se déployer bientôt en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Cameroun.

Source : RFI

Précedent Belgique : Une université instaure l'option changement climatique dans tous les bacheliers
Suivant Royaume-Uni : le changement climatique fait renaître des plantes anciennes

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Lutte contre le réchauffement climatique : Les tourbières, des alliés puissants !

Deux chercheurs français ont démontré la capacité de résilience des tourbières, ces zones humides qui ne représentent que 3 % des surfaces mais qui captent un tiers du carbone piégé

Actu

Environnement : Air France compense, réduit et recycle

La compagnie aérienne Air France va compenser pro activement 100% des émissions de CO2 de ses vols domestiques dès le 1er janvier 2020, ses engagements pour  un transport plus durable

Actu Monde

Action climatique: Réunion d’experts à Bonn pour transformer l’agroalimentaire

Lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui se tiendra cette année à Bonn en juin dès le  17 juin, des experts examineront de quelle manière

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire