France : Les plateformes de location dans le viseur de la mairie de Paris

France : Les plateformes de location dans le viseur de la mairie de Paris

La mairie a annoncé le 9 janvier 2019, vouloir cibler désormais les plateformes qui mettent des annonces de locations illégales.

Après les propriétaires fraudeurs sanctionnés comme jamais vu à paris  en 2018. Environ 156 appartements, situés dans la capitale de France ont fait l’objet d’une procédure pour suspicion de fraude et 118 condamnations ont été prononcées. La mairie de Paris a annoncé le mercredi, 09 janvier 2019 à Europe 1, par le biais de son adjoint au maire, Lan Brassat qu’elle allait porter plainte dans les prochaines semaines contre les plateformes de location, qui mettent en avant les annonces illégales « la mairie de Paris va se pourvoir de façon imminente, devant les tribunaux pour demander le retrait des annonces illégales, la nouvelle loi Elan offre cette possibilité et prévoit de lourdes sanctions financières, de l’ordre de 12 500 Euros par annonce hébergée illégalement par la plateforme » a-t-il martelé.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2019, les plateformes de locations touristiques se sont engagées à bloquer les locations dont le nombre de nuitées dépasse les 120 jours par an. Car une location est jugée illégale quand sa durée dépasse le seuil légal de 120 jours par an, fixé par la loi de 1989 ou qu’elle ne dispose pas d’un numéro d’enregistrement comme l’impose la mairie de Paris.

 

Source : Lavoixdunord.fr

Précedent Adamaoua – Sécurité : Les déclarations du maire de Belel divisent
Suivant Sénégal : La condamnation de l'ex-maire Khalifa Sall à nouveau confirmée

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Politique : le conseil constitutionnel en place pour 6ans

Le  président de la République Paul Biya nomme ce 07 février 2018 le premier président de l’histoire Clément Atangana et les 10 autres membres du Conseil constitutionnel. Le 07 février

Actu Cameroun

Municipales 2020 en France: La diaspora camerounaise répond présente

Ils sont conseillers municipaux, Maires ou Adjoints. à l’issue du deuxième tour des municipales 2020 en France tenu le 28 juin et des cérémonies d’installation le 4 juillet 2020, nombreux

Actu

Conseil constitutionnel: Malegho Joseph Aseh nommé Secrétaire général

Le magistrat de 4e grade a été promu le 23 février 2018 par décret du chef de l’Etat. Il reçoit du président du Conseil constitutionnel, délégation de signature en matière

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire