Chantiers transversaux et d’habitat : Le MINHDU et le MINDCAF évaluent les travaux

Chantiers transversaux et d’habitat : Le MINHDU et le MINDCAF évaluent les travaux

Les deux ministères sectoriels se sont réunis en assise le 16 Aout 2019 à Yaoundé, afin de faire un zoom à mi-chemin des travaux engagés il y’a trois mois et d’y poser recommandations.

L’immobilier fait partie des grands chantiers transversaux qu’ont en commun le ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières (Mindcaf), et celui de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU).

Vendredi 16 Aout 2019 à Yaoundé, la MINHDU, Célestine Ketcha-Courtès et le Mindcaf, Henri Eyebe Ayissi, co-présidaient  des assises interministérielles ad hoc. Sur la table, le projet gouvernemental de réalisation d’une zone d’habitat d’Olembe et d’autres grands chantiers transversaux. Il est question pour les deux chefs de départements ministériels de s’entendre sur les différentes actions à mener, en vue de mener à bien les différents chantiers qu’ils ont en commun. A leurs côtés, les directeurs généraux de la Société Immobilière du Cameroun (Sic), de la Mission d’Aménagement et d’Equipement des Terrains Urbains et Ruraux (Maetur), et du Crédit Foncier du Cameroun.

Le 07 mai dernier, à l’issue d’une concertation interministérielle de haut niveau, il était question de créer un comité national ad hoc. Celui-ci ayant en charge des opérations et directives pour le choix et la mise à disposition des assiettes foncières. Les principaux bénéficiaires devant être ici les projets structurants et d’autres grands projets. La concertation interministérielle de ce 7 mai 2019, vient jeter les bases d’une stratégie commune à l’atteinte des objectifs pour le developpement urbain durable, et en même temps la valorisation du foncier au Cameroun. C’est toute la grande philosophie cachée derrière cette rencontre interministérielle, soutendu par le Chef du Gouvernement Joseph Dion Ngute.

En effet, il était question, pour le ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières, de gérer les terres pour les besoins des différents projets. Dans son propos de circonstance, le Ministre Henri Eyebe Ayissi a mentionné de l’insuffisance d’exploitation foncière, concernant 70.000 parcelles sur le territoire, dont seulement 20.000 titres fonciers accordés.

Le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain aura pour tâche principale, de sécuriser les sites d’implantation des infrastructures. S’agissant de l’indemnisation des populations déplacées, Célestine Ketcha Courtès rassure. « Lorsque l’Etat indemnise, ce qui est sûr, il y a des procédures. Mais on indemnise toujours ces Camerounais qui concourent au développement durable du pays ».

En outre, les 34 projets se déclinent en cinq points thématiques: l’acquisition des emprises et sites de projets, la délivrance des titres fonciers et de propriété, la restauration du triptyque SIC-MAETUR-CREDIT FONCIER du Cameroun, les recasements, et enfin la constitution des réserves foncières pour les logements sociaux.

Parmi les projets affectés, on peut relever : l’autoroute Yaoundé – Nsimalen, les voies d’accès aux stades de Japoma, Bapélépé, Olembe, Garoua, Bafoussam et Bangangté, la construction de l’immeuble siège du MINHDU, le programme d’aménagement de 50,000 parcelles constructibles, l’édification prochaine d’un Centre africain de politique Urbaine Durable entre autres.

 

Précedent Société Immobilière du Cameroun : Dr Ahmadou Sardaouna, Nouveau DG
Suivant Polluants organiques : Les Journalistes et OSC sensibilisés sur leur danger

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 928 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Bassek Ba Kobhio: “Nous allons essayer de faire mieux afin que la création cinématographique africaine s’améliore”

Ecrivain et Réalisateur camerounais, le promoteur des Ecrans Noirs, Basseck Ba Kobhio s’est exprimé au micro de Villes & Communes, à la suite des pourparlers de Yaoundé, dans le cadre

Actu Afrique

Maroc : La création d’une société de développement régional à casa refait surface

Après les Sociétés de développement local (SDL) lancées par la collectivité locale de Casablanca, la Région de Casablanca-Settat s’apprête, elle aussi, à lancer une entité chargée de l’accompagnement du développement

Actu

Barrage Hydroélectrique de Lagdo : Gaston Eloundou Essomba en visite d’inspection

Après la mise sous tension du barrage de Memve’ele, en mars dernier, le Ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba, a effectué une visite de travail dans la

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire