France : 14 communes adoptent le dispositif de participation citoyenne en Haute-Garonne

France : 14 communes adoptent le dispositif de participation citoyenne en Haute-Garonne

Le préfet a reçu mardi 9 juillet 2019, les élus des communes identifiées qui s’engagent à réduire la délinquance sur leur territoire.

Beauzelle, Castanet-Tolosan, Corronsac, Fenouillet, Fonsorbes, Fronton, Fontenilles, Grépiac, Lapeyrousse-Fossat, Le Grès, Saint-Alban, Saint-Jean, Saint-Loup Cammas et Saint-Orens de Gameville sont les 14 municipalités qui viennent de signer le protocole encadré par les autorités locales, notamment la préfecture, le parquet, la gendarmerie et police. Ce qui porte à 72 le nombre de villes de toutes tailles dans le département qui appliquent la participation citoyenne.

Ce dispositif consiste à désigner des habitants chargés de faire remonter leurs observations particulières sur des faits ou méfaits qu’ils constatent sur la voie publique, notamment des voitures ventouses stationnées, un véhicule qui circulerait de manière étrange ou bien encore des troubles de voisinage.

source: Francebleu

Précedent Suisse – Lutte contre les inondations : Les communes du Canton de Vaud s'unissent
Suivant Services essentiels : Des restrictions d’eau dans 77 communes mayennaises

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 911 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Casablanca: Le Conseil Communal approuve 3 projets de développement local

Une panoplie de projets de développement de la ville de Casablanca, relatifs à la finance et aux services, ont été approuvés à l’unanimité, ce jeudi 23 juillet, par le Conseil

Actu

France – Climat : Une rue repeinte à Paris pour faire baisser sa température

La rue située dans le 13ème arrondissement, a été entièrement repeinte en vert et en blanc le 10 juillet 2019, dont l’objectif est de faire changer le climat en période

Actu

Contentieux préélectoral: Hervé Emmanuel Nkom, irrecevable!

Le conseil constitutionnel s’est prononcé ce jeudi, suite aux réclamations du candidat déclaré RDPC Wouri Est. La haute Cour compétente a également rehabilité et rejetté plusieurs listes en compétition dans

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire