Elections Régionales 2020: 10632 électeurs appelés aux urnes le 6 décembre

Elections Régionales 2020: 10632 électeurs appelés aux urnes le 6 décembre

Depuis le 21 novembre 2020, les candidats des 16 partis sont  en lice sont en campagne pour convaincre les 10632 conseillers municipaux concernant les délégués départementaux et pour briguer les 200 sièges du commandement traditionnel à raison de 20 par région.

 

La bataille s’annonce rude entre les 16 formations politiques en lice pour le scrutin du 6 décembre 2020. Le #RDPC, parti au pouvoir, est compétition dans les 58 départements du Cameroun. L’#UNDP est en course dans 11 départements, en particulier dans dans les cinq circonscriptions de la région de l’Adamaoua, dans le Lom-et-Djerem (région de l’Est). Dans la région du Nord, le parti de Bello Bouba Maïgari présente deux listes (Benoué, Mayo-Louti) et deux autres dans l’Extrême-Nord (Diamaré et Mayo-Tsanaga). Quant au #FSNC d’Issa Tchiroma Bakary, il est en lice dans la région du Nord (Mayo-Louti et Benoué) et une liste dans la circonscription du Diamaré à l’Extrême-Nord.

#PCRN

Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale entend conforter sa position dans sept circonscriptions. Dans la région du Littoral, le parti de Cabral Libii sera en compétition avec le RDPC dans le Wouri, le Nkam et la Sanaga Maritime. Dans l’Adamaoua et à l’Ouest, le #PCRN est en lice dans les circonscriptions du Mbéré et du Noun. Au centre, le PCRN est présent dans la Mefou-et-Afamba et le Nyong-et-Kelle.

#UPC et #UDC

L’Union des populations du Cameroun (UPC) signe son retour à travers la tendance Pierre Baleguel Nkot qui présente deux listes de candidats dans le Nyong-et-Kelle (région du Centre) et dans la Sanaga Maritime (Littoral). L’Union démocratique du Cameroun (UDC) de Tomaïno Ndam Njoya opte pour les départements du Noun où le parti est en position favorable et la Mifi à l’Ouest.

#PURS et #FDC

Le Parti uni pour la rénovation sociale (PURS) et le Front des démocrates camerounais (FDC) présentent trois listes chacun. Le PURS dans le Centre (Nyong-et-Kelle le Mbam-et-Inoubou) et dans le Nkam au Littoral. Le FDC de Denis Emilien Atangana quant à lui, va à l’assaut de trois départements de la région du centre: la Lekié, le Mfoundi et le Nyong-et-So’o.

D’autres partis

Le Mouvement pour la défense de la République (MDR), l’Union des mouvements socialistes (UMS), le Parti de l’alliance libérale (PAL), Mouvement pour la libération et le développement du Cameroun (MLDC), ne présentent chacun qu’une liste, respectivement dans les départements du Mayo-Kani (Extrême-Nord), du Haut-Nkam (Ouest) et de la Lekié (Centre), le Mayo-Kani (Extrême-Nord). À l’observation, ça va beaucoup se jouer entre le #RDPC, l’#UNDP, le #PCRN et l’#UDC qui figurent parmi les principales formations politiques en lice.

Commandement traditionnel

Pour la région de l’Adamaoua, 05 listes sont en compétition dans les départements du Mbere, Djerem, Faro et Deo, Mayo Banyo et Vina. Dans la région du Centre, 35 listes sont en compétition. Les dix départements de la région sont concernés.

Nombre de listes dans d’autres régions:

– Est: 06

– Extrême -Nord: 12

– Littoral: 9

– Nord: 4

– Nord-ouest: 7

– Ouest: 8

– Sud: 10

– Sud- Ouest: 6

Source: CRTV

Précedent Inondations à Kousseri: Les Sapeurs Pompiers viennent en aide à 10 000 personnes
Suivant Maroua: A quand la reconstruction du Pont de Palar?

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

AFD Cameroun: Christian Yoka cède sa place

Reçu en audience par le ministre de l’économie, le directeur régional sortant a présenté son remplaçant Benoit Le Beurre. C’est aux sorties de l’entrevue avec Alamine Ousmane Mey que Christian

Actu

Assainissement urbain: Hysacam suspend ses activités à Bamenda

La société d’hygiène et de salubrité du Cameroun a suspendu ses activités dans la Région du Nord-Ouest. L’annonce a été faite par l’entreprise le 30 janvier 2019.

Actu Afrique

Cités intelligentes : L’AFD choisi 12 villes africaines pour former un réseau

L’Agence Française de Développement (AFD) a sélectionné 12 villes africaines le 25 mars 2019, qui formeront un réseau africain de villes intelligentes dénommé ASTON.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire