Inondations à Kousseri: Les Sapeurs Pompiers viennent en aide à 10 000 personnes

Inondations à Kousseri: Les Sapeurs Pompiers viennent en aide à 10 000 personnes

Les inondations ont affecté des milliers de personnes dans la région de l’Extrême-Nord. A Kousseri, chef-lieu du département du Logone et Chari situé à la frontière avec le Tchad, plus de 10 000 personnes se retrouvent sans abris, selon nos confrères de la CRTV.

Leurs habitations ont été englouties ou détruites par les eaux. Les sapeurs-pompiers ont mobilisé leurs équipes pour venir en aide aux sinistrés. Depuis le début du sinistre, la 402e compagnie d’incendie de Kousseri prête ainsi main-forte aux victimes.

Il y a quelques jours, une délégation supplémentaire d’une trentaine d’éléments du 40e groupement de sapeurs-pompiers est partie de Maroua, la capitale régionale, pour renforcer l’assistance des victimes en soins de première nécessité, selon la même source.

« Nous avons installé deux postes médicaux qui administrent les soins aux populations déplacées », a déclaré à la radio publique le commandant Patrick Djaouyang Djorwé, chef de bataillon du 40e groupement de sapeurs-pompiers.

« Les pompiers prennent en charge ceux qui sont malades et ont distribué des remèdes », selon un habitant. Les soldats du feu assurent également le sauvetage des personnes et la protection de leurs biens, notamment le franchissement entre les quartiers séparés de la ville.

Les inondations sont fréquentes dans l’Extrême-Nord, dues notamment à l’obstruction des voies de canalisation des eaux. Des digues ont été installées dans certaines zones affectées et certains donateurs et élites ont organisé des collectes de fonds pour venir en aide aux familles touchées.

La délégation ministérielle dépêchée dans les zones sinistrées en septembre dernier a annoncé des mesures pérennes pour faire face à ces inondations cycliques, bien qu’exceptionnelles cette année.

Il s’agit, entre autres, de l’accélération des travaux de réhabilitation du pont sur le Mizao qui s’est effondré en 2019, l’entretien des infrastructures urbaines à travers les curages et les réparations des drains et la construction de la digue-route Bogo-Kousseri dont le projet coutera environ 1 000 milliards FCFA.

Source: Stpblablacam

Précedent Fortune Publique: 50 responsables convoqués au Conseil de Discipline du CONSUPE
Suivant Elections Régionales 2020: 10632 électeurs appelés aux urnes le 6 décembre

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Beyrouth 2016 : L’AIMF soutient Mpho Parks à CGLU

Les autorités locales francophones ont opté de soutenir une candidature africaine unique à l’élection du président de l’instance faîtière mondiale. Mpho Parks Tau, maire de Johannesburg de 2011 à 2016,

Actu

Mise en place des régions : Le Parlement se prononce

Les deux chambres ont validé les textes introduis le 20 mars 2019, au cours de leur défense par le Ministre de la décentralisation et du developpement local le 5 avril

Actu Cameroun

La commune de Fouesnant (France) offre des matériaux pour les populations du Ndé

La commune de Bagangté est aux avant-postes de la coopération décentralisée depuis de nombreuses années. C’est dans cet élan d’esprit que Mme le maire Célestine Ketcha Courtes a présidé le

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire