Inondations à Kousseri: Les Sapeurs Pompiers viennent en aide à 10 000 personnes

Inondations à Kousseri: Les Sapeurs Pompiers viennent en aide à 10 000 personnes

Les inondations ont affecté des milliers de personnes dans la région de l’Extrême-Nord. A Kousseri, chef-lieu du département du Logone et Chari situé à la frontière avec le Tchad, plus de 10 000 personnes se retrouvent sans abris, selon nos confrères de la CRTV.

Leurs habitations ont été englouties ou détruites par les eaux. Les sapeurs-pompiers ont mobilisé leurs équipes pour venir en aide aux sinistrés. Depuis le début du sinistre, la 402e compagnie d’incendie de Kousseri prête ainsi main-forte aux victimes.

Il y a quelques jours, une délégation supplémentaire d’une trentaine d’éléments du 40e groupement de sapeurs-pompiers est partie de Maroua, la capitale régionale, pour renforcer l’assistance des victimes en soins de première nécessité, selon la même source.

« Nous avons installé deux postes médicaux qui administrent les soins aux populations déplacées », a déclaré à la radio publique le commandant Patrick Djaouyang Djorwé, chef de bataillon du 40e groupement de sapeurs-pompiers.

« Les pompiers prennent en charge ceux qui sont malades et ont distribué des remèdes », selon un habitant. Les soldats du feu assurent également le sauvetage des personnes et la protection de leurs biens, notamment le franchissement entre les quartiers séparés de la ville.

Les inondations sont fréquentes dans l’Extrême-Nord, dues notamment à l’obstruction des voies de canalisation des eaux. Des digues ont été installées dans certaines zones affectées et certains donateurs et élites ont organisé des collectes de fonds pour venir en aide aux familles touchées.

La délégation ministérielle dépêchée dans les zones sinistrées en septembre dernier a annoncé des mesures pérennes pour faire face à ces inondations cycliques, bien qu’exceptionnelles cette année.

Il s’agit, entre autres, de l’accélération des travaux de réhabilitation du pont sur le Mizao qui s’est effondré en 2019, l’entretien des infrastructures urbaines à travers les curages et les réparations des drains et la construction de la digue-route Bogo-Kousseri dont le projet coutera environ 1 000 milliards FCFA.

Source: Stpblablacam

Précedent Fortune Publique: 50 responsables convoqués au Conseil de Discipline du CONSUPE
Suivant Elections Régionales 2020: 10632 électeurs appelés aux urnes le 6 décembre

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Changement climatique : Des médecins belges donnent l’alerte

1 000 médecins belges demandent aux autorités de prendre plus de mesures afin de lutter contre « la plus grande menace du 21e siècle ».

Actu

Environnement : Donald Trump s’en prend désormais aux espèces protégées!

À la surprise générale lundi 12 Aout 2019, le président américain s’attaquait à la loi qui protège les espèces menacées aux États-Unis.

Actu Cameroun

Développement local : Plus de 18 milliards en 2018 pour l’Agence d’électrification rurale

Les fonds permettront entre autres de vulgariser les énergies renouvelables dans les régions. Annonce faite à l’issue de la 35e session ordinaire du conseil d’administration tenue à Yaoundé le 20

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire