Conseil de direction des Archives nationales : Tenue des premières assises

Conseil de direction des Archives nationales : Tenue des premières assises

La première session du Conseil de direction des Archives nationales, depuis l’installation de ses membres le 1er février 2019, s’est tenue le 20 février sous la présidence de Bidoung Mkpatt, ministre des Arts et de la Culture.

Les travaux du Conseil de direction de cette institution ont porté sur la vision stratégique et l’adoption des instruments de planification. Question de redonner aux Archives nationales leurs lettres de noblesse. Y prenaient part, Esther Olembe, directeur des Archives nationales, qu’assistait Narcisse Ekongolo Makake, directeur adjoint.

Au menu des travaux, la présentation de la vision stratégique des Archives nationales, l’examen et l’adoption des instruments de planification. Il s’agit entre autres des projets d’organigramme, de règlement intérieur et de programme annuel des Archives nationales. A l’ordre du jour, les membres de l’institution ont également procédé à l’examen du projet de budget dont l’adoption a été reportée à une session ultérieure.

Dans son propos liminaire, le président du Conseil de direction a fait savoir que cette première rencontre se veut la dernière étape de l’opérationnalisation de la nouvelle génération des Archives nationales au Cameroun. Aussi, a-t-il souhaité que les travaux se déroulent dans un esprit constructif et de convivialité. «Ceci afin de permettre aux Archives nationales de disposer des outils indispensables à son fonctionnement et d’atteindre ses objectifs. Notamment l’implémentation de son plan d’action», a indiqué le ministre.

«Au-delà de la seule conservation et de préservation des archives historiques, il appartient aux Archives Nationales de veiller à ce que l’histoire du Cameroun soit lisible, traçable aussi bien pour les générations actuelles que celles à venir. C’est donc sous ce prisme que se situe votre mission en tant que membres du Conseil de Direction, le tout premier depuis l’adoption des textes organiques des Archives Nationales, Haut lieu de Documentation de notre vie en tant que société, Etat et Nation», a indiqué Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt.

Il sera donc question pour les membres du Conseil de Direction de travailler en étroite collaboration avec la Direction. «Il ne sera toléré aucun conflit de compétence, vous avez d’ailleurs tous les outils qui fixent les règles de cette collaboration, tout autant qu’ils définissent le cadre de la collaboration et la nature des rapports entre ces deux entités d’une seule et même institution», a déclaré le Ministre.

Au terme d’un débat de plusieurs heures en huis clos, le Conseil a constaté l’absence d’instruments réglementaires permettant à l’institution de se déployer. A cet effet, il a été décidé de la mise en place d’un comité pour finaliser les projets d’organigramme, du plan des effectifs et du règlement intérieur. Les travaux se sont clôturés sur une note positive.

Précedent France - Mairie de Montreuil : 6 agents portent plaintes pour harcèlement morale
Suivant Chantiers routiers : les entreprises défaillantes dans le viseur de Ketcha Courtès

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 930 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Développement local: Les indications géographiques explorées par le MINMIDT

Sous la houlette du Ministre des Mines et de l’industrie Gabriel DODO NDOKE, une table ronde a été organisée à l’adresse des acteurs locaux, autour de partenaires internationaux dont l’OAPI,

Actu Cameroun

Réaménagement gouvernemental : Célestine Ketcha Courtès nommée ministre de l’habitat

La maire de Bangangté est la nouvelle ministre de l’habitat et du développement urbain à la faveur d’un décret du président de la république le 4 janvier 2018.

Actu

Assainissement urbain: Lorsque l’évacuation de déchets se conjugue à la mort!

Faute de camions hydrocureurs dans de nombreuses villes au Cameroun, plusieurs localités emploient des moyens peu orthodoxes pour les assainir. Les fosses septiques présentes dans nos ruelles comme à Douala

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire