Climat et Énergie durable : Ségolène Royal à nouveau annoncée au Cameroun

Climat et Énergie durable : Ségolène Royal à nouveau annoncée au Cameroun

La présidente de la COP 21 Paris et coordinatrice de l’Alliance solaire internationale, sera au Cameroun dès le 13 mai 2019, pour une série d’activités notamment au sein de certaines communes.

Le périple de l’Ambassadrice des pôles Antarctique et Arctique foulera la terre camerounaise une fois de plus, après son étape en juillet 2018 à Bangangté. Il s’agira d’inaugurer dans un premier temps des maternités dans la Commune de Bikok près de 20kms après Mbalmayo, équipées de système d’électrification solaire. Ce projet rentre dans un vaste programme initié dans 13 autres municipalités pilotes, qui s’étendront via le réseau des femmes élues locales, et la participation d’acteurs internationaux.

En effet, une conférence sous la thématique des enjeux climatiques en Afrique, sera donnée à l’ Ecole Polytechnique de Yaoundé le 14 mai 2019, afin d’émettre un plaidoyer et d’échanger avec les acteurs de la société civile, pour une prise en compte du developpement durable.

 

En rappel, c’est sous l’initiative des femmes maires du Réseau des femmes élues locales d’Afrique présidé par Célestine Ketcha Courtès actuel MINHDU, que la Mairie de Bangangté l’avait accueilli du 11 au 13 juillet 2018, pour le deuxième Comité de Pilotage national du programme d’énergie durable destinée aux femmes en primeur, mais aux populations dans leur ensemble. Grace aux partenaires internationaux et nationaux, dont le FEICOM, L’Association des maires francophones(AIMF),   VEOLIA FONDATION, l’Agence française de l’environnement et de l’énergie durable, plusieurs projets dans ce sens ont pu voir le jour dans une douzaine de municipalités, avec la Commune de Bangangté et de Fokoué en villes pilotes.

Le programme « Femme et énergie durable » avait déjà démarré dans deux communes et étendu à cinq autres municipalités, à savoir la Commune de Mayo-Oulo dans la région du Nord (40 lampadaires solaires), Commune de Mbengwi dans le Nord-Ouest (30 lampadaires solaires), Commune d’Afanloum, région du Centre (Mini centrale solaire photovoltaïque), Commune d’Angossas (à l’Est), Commune de Mintom (Région du Sud) pour un cout total estimé à 211 millions de FCFA.

Précedent Sangmélima - Désordre urbain: Mise en place de parkings payants
Suivant Commune de Bikok : Lancement à Okodé 1 du projet « Maternités solaires »

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Commune de Yaoundé 6 : Les comptes administratifs 2015 et 2018 adoptés

Les nomenclatures de fonctionnement de la municipalité pour l’exercice 2018 et 2015, ont été présentées lors d’une conférence de presse le 9 mai 2019 à Yaoundé.

Actu Cameroun

Dr Malika Giorgi Ghefrane : « Donnons la chance aux femmes de montrer leur capacités, améliorer leur représentativité, afin qu’au côté des hommes elles démontrent une autre manière de faire localement »

En marge de la session sur l’expérience des femmes maires sur la gestion des déchets,  dimanche 6 Octobre 2019 à Yaoundé, Dr Malika Giorgi Ghefrane, Conseillère spéciale du REFELA, et

Actu Cameroun

Désordre urbain : Le Maire de ville de Yaoundé donne 7 jours aux Taximen

Luc Messi Atangana accorde une semaine aux chauffeurs de taxi pour se mettre en règle. C’était au cours d’une rencontre avec les syndicats dans la capitale politique le 17 mars

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire