Climat et Énergie durable : Ségolène Royal à nouveau annoncée au Cameroun

Climat et Énergie durable : Ségolène Royal à nouveau annoncée au Cameroun

La présidente de la COP 21 Paris et coordinatrice de l’Alliance solaire internationale, sera au Cameroun dès le 13 mai 2019, pour une série d’activités notamment au sein de certaines communes.

Le périple de l’Ambassadrice des pôles Antarctique et Arctique foulera la terre camerounaise une fois de plus, après son étape en juillet 2018 à Bangangté. Il s’agira d’inaugurer dans un premier temps des maternités dans la Commune de Bikok près de 20kms après Mbalmayo, équipées de système d’électrification solaire. Ce projet rentre dans un vaste programme initié dans 13 autres municipalités pilotes, qui s’étendront via le réseau des femmes élues locales, et la participation d’acteurs internationaux.

En effet, une conférence sous la thématique des enjeux climatiques en Afrique, sera donnée à l’ Ecole Polytechnique de Yaoundé le 14 mai 2019, afin d’émettre un plaidoyer et d’échanger avec les acteurs de la société civile, pour une prise en compte du developpement durable.

 

En rappel, c’est sous l’initiative des femmes maires du Réseau des femmes élues locales d’Afrique présidé par Célestine Ketcha Courtès actuel MINHDU, que la Mairie de Bangangté l’avait accueilli du 11 au 13 juillet 2018, pour le deuxième Comité de Pilotage national du programme d’énergie durable destinée aux femmes en primeur, mais aux populations dans leur ensemble. Grace aux partenaires internationaux et nationaux, dont le FEICOM, L’Association des maires francophones(AIMF),   VEOLIA FONDATION, l’Agence française de l’environnement et de l’énergie durable, plusieurs projets dans ce sens ont pu voir le jour dans une douzaine de municipalités, avec la Commune de Bangangté et de Fokoué en villes pilotes.

Le programme « Femme et énergie durable » avait déjà démarré dans deux communes et étendu à cinq autres municipalités, à savoir la Commune de Mayo-Oulo dans la région du Nord (40 lampadaires solaires), Commune de Mbengwi dans le Nord-Ouest (30 lampadaires solaires), Commune d’Afanloum, région du Centre (Mini centrale solaire photovoltaïque), Commune d’Angossas (à l’Est), Commune de Mintom (Région du Sud) pour un cout total estimé à 211 millions de FCFA.

Précedent Sangmélima - Désordre urbain: Mise en place de parkings payants
Suivant Commune de Bikok : Lancement à Okodé 1 du projet « Maternités solaires »

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 831 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Sénatoriales 2018 : la liste des candidats connue!

Le Conseil électoral, réuni en session de plein droit le 7 mars dernier à Yaoundé, a publié les listes de candidatures retenues pour le scrutin du 25 mars prochain. Sur

Actu Afrique

Sénégal : 8 communes bénéficiaires du PACASEN

Le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN) vient accompagner la mise en œuvre des réformes institutionnelles et des problématiques spécifiques ciblées dans les collectivités territoriales, notamment la restructuration des systèmes

Actu Cameroun

Ernest Ouandié, cet autre enseignant tué en 1971

Alors qu’un enseignant a perdu la vie poignardé dans une salle classe le 14 janvier 2020 pour avoir mal noté un élève, le Cameroun persiste à ne pas célébrer la

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire