C2D Capitales régionales : Une mission de l’AFD évalue les travaux à Bertoua

C2D Capitales régionales : Une mission de l’AFD évalue les travaux à Bertoua

Une délégation de l’Agence Française de Développement, a séjourné dans le chef-lieu de la région de l’Est, du 10 au 12 avril dernier 2019.

La mission de supervision de l’AFD en séjour à Bertoua est venue palper le niveau d’avancement des travaux déjà engagés sur le terrain et les perspectives.

En effet, la mission de supervision de l’AFD qu’a accompagné dans toutes les étapes de cette visite de travail, le coordonnateur de la cellule locale de suivi du programme C2D pour la Communauté Urbaine de Bertoua a sillonné tour à tour, les réalisations sur le terrain. Les latrines scolaires, toilettes publiques, les candélabres solaires, les espaces publics, les ateliers municipaux, la voirie urbaine, les espaces marchands…ont été passés au peigne fin des responsables de l’AFD. Des visites d’inspection marquée par une série d’audience avec le délégué du gouvernement auprès de la CUB et aux autorités administratives locales.

Niveau d’avancement

Dans la composante des services urbains, les travaux de construction de 10 latrines dans les écoles de Bertoua dont 5 écoles par arrondissement sont terminés. Déjà rétrocédées aux écoles depuis février 2018, le coût total des travaux de construction desdites scolaire est de 82 887 443 FCFA. Quant aux toilettes publiques, les travaux sont également achevés depuis juin 2018.

Actuellement, les branchements Camwater et Eneo sont en cours. La réception des 6 infrastructures dont 3 par arrondissement est annoncée pour la dernière semaine du mois en cours et le coût total des travaux est de 47 999 354 FCFA.

D’un montant de 221 709 481 FCFA, le projet de mise en place de 60 candélabres solaires sur les lieux publics est terminé. Selon le coordonnateur de la Cellule local du Programme C2D à la CUB, ces candélabres solaires sont fonctionnels et la réception provisoire des travaux est prévue pour les prochains jours.

Au sujet de la composante des espaces publics, de bons points ont été marqués. Les travaux de construction des ateliers municipaux au quartier Koumé, sont achevés et réceptionnés provisoirement depuis novembre 2018. Les bâtiments sont actuellement occupés par la Cellule de suivi local du programme.

Le coup des travaux est de 489 466 902 FCFA. À la fin du programme, le bâtiment sera rétrocédé à la CUB. Les travaux d’aménagement et modernisation du jardin du Rotary club, du jardin du carrefour Enia et du jardin situé en face du Palais de justice sont sur la bonne voie. D’un montant de 1 513 008 976 FCFA, l’on apprend que le dossier d’appel d’offres des travaux est en cours de transmission à l’AFD pour avis de non objection.

Au sujet de la composante des équipements marchands, elle concerne les travaux de construction du marché historique(715 000 000 FCFA), les travaux de construction du centre commercial(1 100 000 000 FCFA), les travaux de construction de l’abattoir municipal (477 000 000 FCFA), les travaux de construction du marché du quartier Mokolo 2 (450 000 000 FCFA) et les travaux de construction de 20 boutiques dans les carrefours entrée de l’hôpital régional (94 000 000 FCFA).

Précedent Cote-D’Ivoire : Plus d’efficacité recommandée aux Brigades d’assainissement
Suivant Travaux Publics : Emmanuel Nganou Djoumessi reçoit les parlementaires

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 397 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Douala : Le marché Congo à nouveau incendié

Le feu s’est déclaré, vers 23h dans la nuit du samedi à dimanche 24 février 2019, emportant plus de 200 boutiques sur son passage.

Actu Cameroun

Assainissement urbain : 12 milliards de contrats de ville

Six villes du pays ont signé des contrats avec le ministère de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu) le 23 janvier 2014. Il s’agit de Yaoundé III, Yaoundé IV, Douala

Actu Monde

Mouvement des Gilets jaunes: Plusieurs communes ouvrent des cahiers de doléances

Les maires des communes françaises de moins de 3 500 habitants recueillent depuis le samedi 8 décembre 2018, les doléances des populations dans toute l’étendue du territoire.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire