Cote-D’Ivoire : Plus d’efficacité recommandée aux Brigades d’assainissement

Cote-D’Ivoire : Plus d’efficacité recommandée aux Brigades d’assainissement

Un atelier sur la réforme de la Brigade de salubrité urbaine, organisé par le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité, s’est achevé jeudi 11 avril 2019 à l’hôtel Ivotel au Plateau.

Au terme des travaux qui se sont déroulés sur deux jours, les participants, issus des directions et structures du MINASS, ont marqué la nécessité de faire de la Brigade, l’outil opérationnel par excellence de l’application, du suivi, du contrôle et de répression du Minass dans sa politique d’assainissement du cadre de vie.

Après réflexions, examens et débats en commissions, puis en plénière, les participants ont fait de nombreuses recommandations à la tutelle. Ce sont, entre autres, la proposition d’une nouvelle dénomination de la brigade qui deviendrait la Brigade de l’assainissement et de la salubrité, la création de brigades communales appelées Brigades communales de l’assainissement et de la salubrité et la dotation de moyens financiers subséquents pour permettre à l’instance communale d’accomplir ses missions avec efficacité.

Il a été également suggéré la création d’un poste de commandant en second de la Bas, au regard de l’ampleur de la mission de contrôle et de répression, et l’adoption d’un statut et d’un profil de carrière pour les agents de la brigade.

Le directeur de cabinet du Minass, Brahima Fofana, a, au nom de la ministre Anne Ouloto, salué la pertinence des recommandations de l’atelier. « Des propositions appropriées qui vont permettre à la nouvelle brigade non seulement d’étendre ses activités sur l’ensemble du territoire national, mais aussi d’être plus efficace dans ses interventions », a-t-il noté.

Brahima Fofana a tenu à rassurer les parties prenantes que « cet atelier ne sera pas une rencontre de trop » et que ses conclusions ne vont pas moisir dans les placards du Minass. « Vos suggestions seront remises à la ministre Anne Ouloto qui les amendera, avant de prendre les dispositions qui s’imposent pour leur application effective », a-t-il conclu.

Source : fratmat.info

 

 

Précedent Ngaoundéré 3ème : La Mairie s’arrime au numérique
Suivant C2D Capitales régionales : Une mission de l’AFD évalue les travaux à Bertoua

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 913 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Chantiers transversaux et d’habitat : Le MINHDU et le MINDCAF évaluent les travaux

Les deux ministères sectoriels se sont réunis en assise le 16 Aout 2019 à Yaoundé, afin de faire un zoom à mi-chemin des travaux engagés il y’a trois mois et

Actu Afrique

Africités 2015: Comment penser et façonner le futur de l’Afrique ?

Plusieurs sessions ont tenté de répondre à cette question qui interpelle la mobilisation des acteurs. Pour répondre a cette question, de nombreuses sessions thématiques des groupes de travail ont été

Actu

Mali – Commune de Sanando : Le village dépose le couteau de l’excision

L’opération s’est déroulée au cours de la signature de déclaration le 29 janvier 2019, à l’occasion de la deuxième journée de caravane médiatique, en faveur de l’abandon de la pratique

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire