Transport routier: Une nouvelle carte grise mise en circulation

Transport routier: Une nouvelle carte grise mise en circulation

L’annonce a été faite le 19 août 2020 par le ministre  des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibéhé Massena. Selon les précisions du membre du Gouvernement, un nouveau support des certificats d’immatriculation des véhicules communément appelés carte grise est en circulation depuis le 17 août. 

 

L’institution de cette nouvelle carte grise pour les transports routiers, est une mutation qui rentre dans le cadre du processus de sécurisation et de modernisation des titres de transport au Cameroun. A en croire les éclairages du ministre des Transports, ce nouveau support des certificats d’immatriculation des véhicules revêt au moins un double atout. Il est non seulement plus sécurisé, mais aussi et surtout doté de caractéristiques rendant possible « une authentification mobile en temps réel ». Toutefois, les cartes grises sous l’ancien format demeurent valables jusqu’à leurs dates d’expiration, apprend-on dans un communiqué officiel.

La Rédaction vous conseille: Transports : Bientôt un système intelligent de gestion des voyages !

En mai 2020, dans sa dynamique de modernisation et de sécurisation des documents de transport, le Gouvernement camerounais avait déjà institué, une nouvelle vignette de contrôle technique automobile. Plus sécurisée, celle-ci vise à freiner les différents trafics autour de cette pièce.

La Rédaction vous conseille: Transports : l’automatisation des péages routiers pour augmenter les recettes

Il faut préciser que depuis quelques années, la visite technique dans le pays s’est dégradée. Des réseaux sont mis en place très souvent avec la complicité des agents des centres de contrôle technique automobile. Ce qui a fait naître des circuits parallèles de délivrance de ce document sans tenir compte de l’obligation de passer la visite technique.

La Rédaction vous conseille: Transports urbains : des bus rapides bientôt à Yaoundé et Douala

De sources officielles, cette situation entraîne un gros manque à gagner pour le fisc camerounais. Cependant, cette fraude à ciel ouvert est à l’origine de la multiplication des accidents de la circulation dans les pays. Au Cameroun des données crédibles indiquent que 20% des accidents de la route sont causés au Cameroun par le mauvais état des véhicules.

La Rédaction vous conseille: Sécurité routière: La phase pratique du concours de formation d’experts annoncée

Précedent Régions du Nord-Ouest & Sud-Ouest: Paul Atanga Nji restreint l'achat d'armes blanches
Suivant Douala: Le cauchemar des inondations de retour!

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Douala : L’entrée Est en chantier

Les travaux d’aménagement de l’avenue de Gaulle jusqu’au pont sur la Dibamba s’achèveront en avril 2016. Le premier coup de pioche a été donné en novembre 2013. L’enjeu majeur de

Actu

Protection de l’environnement : Des industriels s’opposent aux assauts de Donald Trump

L’Agence de protection de l’environnement américaine a annoncé, le 29 août, son intention d’abroger des réglementations environnementales adoptées sous Barack Obama. Une décision boudée par de grands groupes pétroliers ou

Actu Cameroun

Filets sociaux : Plus de 31 milliards pour la deuxième phase

L’enveloppe fournie par la Banque mondiale vise à aider 250 000 personnes dans 80 000 ménages répartis dans 7 régions du pays.  La phase 2018 des filets sociaux est sur

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire