Route Nationale numéro 15 : Emmanuel Nganou Djoumessi en visite d’évaluation

Route Nationale numéro 15 : Emmanuel Nganou Djoumessi en visite d’évaluation

 Le Ministre des Travaux Publics, effectue du 04 au 06 mars 2019, une visite des chantiers d’aménagement de la nationale N°15.

Le projet de la Nationale N°15, qui va de Batchenga à Tibati, passant par Ntui, Yoko et Lena , avec la construction d’un pont de 400 mètres linéaire sur le fleuve Sanaga, est l’un des programmes majeurs de la politique sous régionale d’intégration et de facilitation des transports et de la libre circulation des personnes et des biens dans la zone CEMAC.

Il faut souligner que ce gros-oeuvre a été implémenté par le Président de la République du Cameroun, à travers une mobilisation de plus de 360 milliards de Fcfa et sa vision pour les Grandes opportunités, auprès des partenaires au développement que sont, la Banque Africaine de Développement, l’Agence Française de Développement, l’Agence Japonaise de Coopération Internationale entre autres.

Par ailleurs, ledit projet a entre autre pour objectif de relier la partie méridionale et septentrionale du Cameroun, notamment avec les régions du Centre et de l’Adamaoua ; en mettant ainsi en valeur les potentialités des grands bassins de production agricole, des départements du Mbam et de la Sanaga, avec des aménagements socio-économiques tels que les voiries urbaines, les routes communales, sans oublier le volet environnemental et social.

En effet, en sa qualité d’ingénieur en chef de l’Etat du Cameroun, le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, assisté de son Secrétaire d’Etat, en charge des routes, Armand Ndjodom, a effectué une descente sur cet important chantier intégrateur, à l’effet de s’enquérir de l’état d’avancement réel des travaux et de prescrire des directives pour un achèvement de toutes les phases de ce projet, dans les délais contractuels.

Reparti en 06 lots bien distincts, pour une meilleure accélération des travaux, le Ministre Nganou Djoumessi a exprimé sa satisfaction du niveau actuel de réalisation des différents chantiers, tout en remontant les bretelles aux entreprises Elevolution Engenharia SA et Sogea Satom, qui piétinent énormément, avec des taux de réalisation relativement bas, au regard des délais de livraison. Plusieurs contraintes ont été mises en lumière notamment la libération des emprises, le déplacement des réseaux, le payement des décomptes, et l’indemnisation des riverains.
Le point de la situation réelle a été dressé tout d’abord sur le Lot 1 : Batchenga – Ntui ; 21,3 km, avec la construction d’un pont de 400 mètres linéaires sur le fleuve Sanaga au lieu-dit Batchenga. Les travaux réalisés par le groupement Razel Bec / Razel Cameroun, qui ont débutés le 17 février 2017, sont actuellement à 40,17% de taux d’exécution, pour une livraison initiale prévue en septembre 2019.

Ensuite le Lot 2 de Ntui à Mankim long de 96,7 kms, les travaux réalisés par l’entreprise Elevolution Engenharia SA, ont débutés en juin 2017 avec un taux d’exécution de 6,5% pour une livraison initiale prévue en juin 2020. Enfin les trois autres lots entre Yoko et Tibati, pour des travaux dont la fin est comprise entre mai et juin 2020. Au regard de ces résultats, et compte tenu des enjeux socio-économiques de cette route dans la transformation du Cameroun en particulier, et de la sous-région en général, des retombés et des opportunités de ce projet qui s’inscrit dans le programme gouvernemental d’appui au secteur des transports ; les instructions fermes ont été données aux différentes entreprises concernées, de mettre tout en oeuvre, pour accélérer les travaux afin de les livrer le jour dit.

Précedent Réhabilitation des voiries : Les communes présentent leurs doléances
Suivant Incendie au Marché Elig-Edzoa : Une équation urgente à résoudre

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 479 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Togo – décentralisation : Les communes s’inspirent des autres modèles africains

L’Union des Communes du Togo  a ouvert jeudi 25 octobre 2018 à Lomé,  la 14ème  édition de la Journée nationale de la commune togolaise sous le thème : « décentralisation financière

Actu Cameroun

Douala : Le Génie militaire à la rescousse

Alors que sur l’ensemble du pays, plus de 600 chantiers sont réalisés par le Génie militaire, seul le parcours Vita de Douala était jusqu’ici à mettre à son actif. Désormais,

Actu Cameroun

Bordeaux-Douala: la mobilité urbaine examinée

La Communauté urbaine de Douala a accueilli en mai dernier une mission bordelaise. Objet de la visite, l’examen de la coopération entre les deux parties. La mobilité est un aspect

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire