Aménagement routier : les travaux de l’Autoroute Kribi-Lolabe se poursuivent

Aménagement routier : les travaux de l’Autoroute Kribi-Lolabe se poursuivent

Le ministre des travaux publics s’est rendu sur cet axe en construction le 30 mai, où il a eu une rencontre avec l’entreprise conductrice des travaux.

L’obstacle financier qui planait sur la réalisation de l’autoroute Kribi-Lolabé a définitivement été levé. Sur le site lors de la visite du ministre, les ouvriers de l’entreprise (CHEC) chargés de la réalisation des travaux étaient tous à pied d’œuvre pour la réalisation des couches de chaussée sur les 22 premiers des 38,5 kilomètres de route.

C’est avec une satisfaction non dissimulée que le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi qui y a effectué une visite de travail en compagnie du secrétaire d’Etat en charge des Routes, Armand Ndjodom, a parcouru le chantier. Ils ont pu constater que les travaux ont été réalisés à 78,3% au mois d’avril 2018.

Principale voie de desserte du port en eau profonde de Kribi, l’autoroute Kribi-Lolabé constitue la section 1 de l’autoroute, Edéa-Kribi-Lolabé. D’après le ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, cette route revêt un caractère capital en ce qui concerne l’accès entre les pôles porto-industriels de Kribi, de Douala et de Limbe. C’est ce qui justifie toute l’attention portée sur les travaux de construction y relatifs.

Ainsi, toutes les zones d’ombre qui entravent le bon déroulement des travaux ont été passées au peigne fin durant la séance de travail qui a précédé la visite de chantier. Aux rangs de celles-ci, la libération des emprises, la délivrance des attestions de prise en charge des taxes et droits de douane, le déplacement des réseaux de Nexttel et de CAMTEL ainsi que les réseaux publics de haute et basse tension.

En outre, le ministre a instruit l’entreprise de rentrer en contact avec les sous-traitants des opérateurs concernés pour voir comment déplacer ces installations. Autres problèmes posés, l’inaccessibilité des pygmées aux infrastructures sociales du fait de l’autoroute. Le ministre a instruit que des passerelles soient construites en adéquation avec les problèmes exprimés par la population.

De la rencontre, il en est sorti que parallèlement à l’exécution des travaux, la procédure de passation du contrat Engineering procurement construction (EPC) en mode Partenariat public privé (PPP) est en cours. En outre, il a rassuré l’exécutant des travaux quant au payement imminent des décomptes. De ce fait, la réception provisoire de l’autoroute fixée au 30 juin a été reportée pour début 2019.

Source : Cameroon Tribune

Précedent Dibombari: un nouveau siège pour la commune
Suivant Filets sociaux: la Banque Mondiale satisfaite

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 292 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Inter-Communes

Municipal Development: Bamenda III council partners with cities in China

Three renowned cities in China have agreed to support the growth and development of the Bamenda III Council with water as top priority. The Bamenda III Council of the Mezam

Actu Cameroun

MINDDEVEL : Les nouveaux responsables nommés déjà en fonction !

Les nouveaux responsables du ministère de la décentralisation et du développement local installés le 28 novembre 2018 par Georges Elanga Obam, auront du grain à moudre.

Actu

Commune de Yaoundé 2ème : Yannick Ayissi désormais aux commandes

Le conseiller municipal a été porté à la tête de la commune vendredi 18 janvier 2019 au cours d’une élection à la maison du Parti de Nkomkana.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire