Partenariat : Les opportunités qu’offre l’AFD

Partenariat : Les opportunités qu’offre l’AFD

Devant plus d’une centaine de participants à la troisième édition du Café Genre organisé par Onu Femmes au Cameroun le 28 mai 2014, l’Agence française de développement (AFD) a présenté son expérience pour l’autonomisation des femmes rurales. En droite ligne des projets déjà mis en œuvre en collaboration avec d’autres structures nationales, ces partenaires techniques et financiers ont annoncé de nouvelles orientations pour le développement rural en général.

Dans ce registre, l’AFD a annoncé qu’une nouvelle stratégie genre a été adoptée au sein de cet organisme pivot de l’aide publique au développement de la France. Le but étant de valoriser à la fois les initiatives des femmes et des hommes. Car l’important au sein de l’AFD est d’abord de contribuer au développement durable inclusif et équitable entre les deux sexes. S’agissant des questions de genre, avec l’adoption d’une nouvelle stratégie, l’on notera dans les prochains jours, une forte systématisation et une phase d’apprentissage.

Prise de conscience

Ce d’autant plus que, pour l’AFD, « l’égalité entre les sexes apparait comme un puissant moyen de développement et de réduction de la pauvreté ». Les responsables de l’Agence française de développement tiennent d’ailleurs à signaler qu’il ne s’agit pas « d’une solidarité mais bien d’une prise de conscience qu’en donnant les mêmes chances aux hommes et aux femmes, l’on peut participer à l’amélioration substantielle des conditions de vie et stimuler la croissance en milieu rural », a affirmé l’AFD.

C’est pourquoi, la coopération française avait déjà mis en place un Programme pilote de promotion du crédit solidaire dans les trois régions septentrionales du Cameroun en partenariat avec la société civile et un établissement de microfinance. L’objectif étant le financement des activités génératrices de revenus des femmes démunies des villes de Maroua, Garoua et Ngaoundéré. Il s’agit là de l’un des blocages au développement économique des femmes rurales au Cameroun.

En termes de retombée, ce Programme a permis à 800 groupes et 8000 clients de bénéficier de crédit à hauteur de plus de 4,5 milliards de F. A ce jour, les responsables de l’AFD affirment que le niveau de remboursement des crédits est considérable. Il est d’ailleurs prévu, une entrée des bénéficiaires des fonds dans le capital de l’établissement de microfinance.

Le projet ACEFA

A l’échelle nationale, l’Agence française de développement entend contribuer de façon significative au développement rural en général dans le cadre du deuxième Contrat de désendettement et développement (C2D), une stratégie de réduction de la dette extérieure du Cameroun vis-à-vis de la France adoptée en 2005. Ainsi, pour l’année 2014, l’AFD versera 11 milliards de F CFA pour le financement de l’Agriculture dans l’ensemble du pays. Une offre financière qui rencontre un autre projet porté par la coopération française. Il s’agit du projet d’Amélioration de la Compétitivité des Exploitations Familiales (ACEFA). Si l’approche genre n’a pas été intégrée de façon spécifique, la pratique fait intervenir de mode de participation des femmes rurales.

Les résultats à mi parcours du projet ACEFA dans certaines parties du territoire national font ressortir une relative implication des femmes sur le terrain. Ainsi, sur un échantillon de 455 jeunes ayant lancé en 2013 une activité agropastorale, les femmes représentent un taux de 30%, avec une forte orientation vers l’élevage. De plus, 14 000 femmes ont été touchées à ce jour. Et dans la mise en œuvre du programme, les femmes constituent 20% du personnel opérationnel. Ce qui permet aux projets portés par les femmes d’être bien élaborés. Faisant dire aux responsables de l’AFD que « cette féminisation du monde rural a des effets positifs ». Pour l’AFD, « dans un cadre propice, les femmes disposent d’une forte capacité d’initiative et savent probablement bien gérer leurs initiatives économiques en milieu rural ».

Précedent Femmes rurales : Un Programme pour 10 communes
Suivant Accès des femmes à la terre : La réponse du FIDA

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Mairie de Galim: Les frais de location des véhicules et divers ont coûté 27 millions

Lors de la tenue du dernier conseil municipal le 18 juillet 2020 à Galim en présence du préfet des Bamboutos Budu Ewango Ernest et de nombreux journalistes , la ligne

Actu Cameroun

Usine de pied de Lom-Pangar : 150 localités bientôt connectés à l’Est

Le ministre de l’eau et de l’énergie Gaston Eloundou Essomba, a effectué le 20 septembre à Bertoua, une visite de travail dans le sillage du lancement des travaux de l’infrastructure.

Actu Cameroun

Covid-19 : Mesures économiques annoncées par Paul Biya sans chiffres de l’étude d’impact

Le Président de la République a instruit le Premier Ministre Joseph Dion Ngute, le 30 avril 2020, de 16 nouvelles mesures pour soulager l’économie. Afin de combattre le coronavirus, le

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire