Plusieurs personnes ont été tuées lors des élections municipales et législatives du 09 février 2020 au Cameroun

Plusieurs personnes ont été tuées lors des élections municipales et législatives du 09 février 2020 au Cameroun

Organisées dans un climat tendu, les élections municipales et législatives du 09 février 2020 se sont soldées avec trois morts en pays bamoun, dans la région de l’Ouest. Les victimes étaient soupçonnées d’être partisanes du boycott du double scrutin.

La localité de Koupa-Matapit, dans le département du Noun, a vécu une tragédie hier dimanche. Une foule en cris et larmes, mais n’opposant aucune résistance, a assisté au meurtre à la machette de trois individus qui, selon certains témoignages, avaient pris sur eux de boycotter le double scrutin. D’après une autre version, ils étaient soupçonnés de complicité avec le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pour commettre des fraudes. Ils ont été sortis de leur domicile et tués par des personnes facilement identifiables sur la vidéo d’une insoutenable violence.

En attendant que justice leur soit rendue, le ministre de l’Administration territoriale s’est empressé, dès la fermeture des bureaux de vote hier soir, d’annoncer fièrement que les comptes rendus des autorités administratives placées sous son autorité n’avaient relevé d’incident majeur. Or des incidents ont en outre été relevés à Foumban, une tradtion à chaque scrutin dans cette partie du pays où une inimitié non voilée caractérise la relation entre Adamaou Ndam Njoya, ancien ministre et maire de Foumban depuis 1996 et son cousin Ibrahim Mbombo Njoya, lui aussi ancien ministre et sultan des bamoun depuis 1992.

Par ailleurs, deux personnes ont trouvé la mort ce dimanche à Ntarikon, dans le Nord-Ouest et sept autres à Bangem dans le Sud-Ouest.

Précedent Abstention record aux élections municipales et législatives du 9 février 2020 au Cameroun
Suivant Comment se fait la répartition des sièges de conseillers ?

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 329 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Session extraordinaire du Parlement: Ce qui va changer pour la décentralisation

La convocation des deux Chambres par le président de la République le 11 décembre 2019, alimente les conversations au sein de l’opinion publique, concernant le developpement de proximité. Deux temps

Actu Cameroun

HIMO-PNDP: L’AFD en supervision dans l’Extrême Nord

Hervé Conan, directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Cameroun, a effectué du 03 au 05 février 2016 une visite de travail dans la région de l’Extrême Nord. Au

Actu Cameroun

Aménagement urbain : Célestine Ketcha Courtès prend le pouls à Mimboman

Le Ministre de l’habitat et du developpement urbain s’est rendu mardi 26 mars 2019 au FEICOM  à Yaoundé, afin de s’enquérir de la situation.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire