MINDDEVEL : Les nouveaux responsables nommés déjà en fonction !

MINDDEVEL : Les nouveaux responsables nommés déjà en fonction !

Les nouveaux responsables du ministère de la décentralisation et du développement local installés le 28 novembre 2018 par Georges Elanga Obam, auront du grain à moudre.

Réduire la pauvreté à la base passe par la construction des infrastructures sociales et la promotion des actions de développement. Cela ne saurait être efficace et efficient sans la participation des populations à la base.

Au Cameroun, la décentralisation semble être le modèle de gouvernance  permettant d’atteindre cet objectif d’inclusion des populations. La constitution de 1996  donne donc une place  de choix à la décentralisation et son processus de mise en œuvre va déjà à plus de deux décennies.

Ce processus vient de connaitre un autre épisode avec l’installation le 28 novembre dernier de 19 hauts cadres du ministère de la décentralisation et du développement local nommés par décret  du Premier Ministre, les 8 et 19 novembre 2018. L’inspecteur général et son équipe, les conseillers techniques, les chefs de divisions et directeurs désormais en fonction savent qu’ils n’auront droit à aucun état de grâce parce qu’il faut approfondir le processus de décentralisation. Cela passe par la mise à contribution des éléments techniques et managériaux pour le développement local.

Pour ce faire, Georges Elanga Obam, a engagé ses collaborateurs à l’adoption d’une approche managériale tournée vers l’efficacité et l’efficience. Aussi, il a demandé rigueur et professionnalisme dans l’exercice de leurs fonctions respectives. « Je vous engage également à être profondément imprégnés de l’esprit du travail en équipe, à développer une solidarité étanche autour du secrétaire général, à travers des rapports cordiaux et conviviaux, à travers un traitement concerté des dossier », a lancé Georges Elanga Obam avant d’assurer ses collaborateurs qu’ils trouveront auprès de lui l’attention nécessaire à l’accomplissement heureux de leurs missions.

En rappel, pour l’année budgétaire 2019, ce ministère est doté d’une enveloppe de 45, 756 milliards de Fcfa. Ces moyens serviront au fonctionnement et à l’investissement dans les 360 communes que compte le Cameroun. En effet, le MINDDEVEL compte mettre à la disposition de chaque commune d’une enveloppe de 100 millions de Fcfa pour des actions de développement. Toutefois, ce montant est éloigné des 10% du budget de l’Etat que les maires ont toujours sollicité pour mener de véritables actions de développement. Crée le 2 mars 2018 par décret présidentiel, l’organigramme de ce département ministériel était connu depuis le 1er Aout 2018.

 

Précedent Développement local : Mise au point du Comité de Pilotage Filets sociaux
Suivant Commune de Douala 4ème : Une Opération de recouvrement d’impôts libératoires tourne au vinaigre

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Retour de l’électricité à Yaoundé : Joël Nana Kontchou rassure les populations

Le Directeur Général d’Eneo s’est rendu personnellement au poste transformateur BRGM de Melen, le lundi 26 août 2019, pour s’assurer du bon fonctionnement des nouveaux équipements installés pour la fourniture

Actu Cameroun

Abstention record aux élections municipales et législatives du 9 février 2020 au Cameroun

Véritable enjeu du double scrutin du 9 février couru d’avance du fait d’une victoire programmée du parti au pouvoir, le respect du mot d’ordre de boycott lancé par le Mouvement

Actu Cameroun

Mobilité urbaine : Le MINHDU évalue les travaux de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen

Célestine Ketcha Courtès est allée s’enquérir de l’avancement du chantier mercredi 27 mars 2019 dans la capitale.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire