Marché moderne de Sangmélima : Réné Claude Meka en visite ce jeudi

Marché moderne de Sangmélima : Réné Claude Meka en visite ce jeudi

L’espace marchand de la ville située dans la région du Sud, connaitra un arrêt d’évaluation des travaux presqu’achevés jeudi 14 mars 2019 du chef d’État-major des armées.

Le marché moderne de Sangmélima construit par le Génie militaire, sur instructions du Président de la République, s’étale sur une superficie de 3,6 hectares avec une voie de contournement, doté d’une autonomie en eau et en électricité (centrale solaire), de nombreux dispositifs contre les incendies, 162 boutiques, 7 hangars, un espace jeux.

Panneaux solaires et générateur du marché.

L’infrastructure comprend également un bâtiment poissonnerie et chambre froide, un bâtiment administratif, une infirmerie, un bâtiment sécurité, un bâtiment sapeurs-pompiers, deux blocs toilettes, parking prévu pour 104 véhicules, un stationnement pour “pousseurs” et un stationnement pour moto-taxis.

 

Le marché moderne de la ville permettra de mieux recenser les tenanciers de commerces, et met fin au désordre urbain à Sangmélima crée par la saturation des espaces publics par les divers vendeurs. Les populations expriment leur satisfaiscit et la visite de mise au point du Chef d’Etat-major des armées intervient avant l’inauguration officielle prévue dans les tous prochains jours.

Précedent Commerce : Coopération entérinée entre les Ports de Douala et Bordeaux
Suivant Musique : Locko dévoile « Let Go »

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Brexit: Les élus exigent le retrait du Royaume-Uni le 12 avril!

La Première ministre britannique Theresa May est soumise à une pression croissante émanant des rangs de son propre parti, pour qu’elle fasse sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne même par

Actu

France – Moselle: une cinquantaine de communes récompensées pour non utilisation de pesticides

Depuis deux ans, les communes n’ont plus le droit d’utiliser des pesticides pour désherber dans leurs rues et entretenir leurs plates-bandes. En Moselle, certaines mairies vont encore plus loin dans

Actu Cameroun

Est – Commune de Betaré-Oya : Une campagne de régularisation d’Etat-civil entamée

La Phase 2 de la campagne de régularisation des actes de naissance se poursuit jusqu’au 15 avril 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire