Le Programme d’assainissement de Yaoundé, une issue probable

Le Programme d’assainissement de Yaoundé, une issue probable

Le PADY qui est à sa deuxième phase semble évoluer. Les multiples acteurs greffés à ce programme affirment avoir fait du chemin depuis sa mise sur pied en 2002.

D’après un communiqué de la Communauté urbaine de Yaoundé, les travaux de construction du dalot au niveau du lieudit Sofavinc à Nsam devraient s’achever d’ici quelques semaines. La circulation devait ainsi être rétablie après quatre mois d’interruption. Mais les usagers de cet axe devront encore attendre un peu. Et sur ce coup, la faute est aux pluies qui ont considérablement freiné les travaux depuis plusieurs jours.

En effet, d’après Denis Nguetcho Chef de la mission de contrôle du Projet d’assainissement de Yaoundé (PADY II), le lot 1 (Mfoundi aval) qui prend en compte les travaux en cours à partir de la SCDP par le groupement d’entreprises RAZEL BEC/RAZEL Cameroun est assez avancé. Déjà 3,6 km sur 4,5 km de canal construits, quatre ouvrages hydrauliques construits sur six, 2,7 km de voiries aménagées sur 6,7 prévus. Au niveau du lot 2, le bilan fait état de 0,7 km de canal aménagé sur la rivière Mfoundi amont (Pont de la gare-SNI) sur 0,9 km prévu ; 1,9 km de canal aménagé sur la rivière Ekozoa (nouvelle route Bastos) sur 1,95 km prévu; 1,4 km de canal aménagé sur la rivière Ewoue (marché de Mvog Ada- Boulangerie Acropole – Mfoundi) sur 1,8 km prévu; 1,2 km de canal aménagé sur la rivière Abiergueu (marché de Mokolo-charbon Bois Sainte Anastasie) sur 1,45 km prévu; 2,4 km de canal aménagé sur la rivière Mingoa en amont et en aval du Lac municipal sur les 2,6 km prévus. Le taux d’avancement physique est à ce jour de 84% pour le lot 1 et près de 70% pour le lot 2. Les délais contractuels respectivement d’octobre 2018 pour le lot 2 et de Décembre 2018 pour le lot 1 devraient donc être respectés. Les travaux de construction des canaux de drainage des eaux pluviales dans la ville de Yaoundé comprennent également l’aménagement des voiries et trottoirs au voisinage desdits canaux.

Par ailleurs, Le financement de la première phase a permis l’assainissement de 3,5 km, sur un total de 9,4 km du lit principal du Mfoundi. Phase qui avait permis la création de 751 emplois directs et 1064 emplois indirects.

La CUY qui assure la maîtrise d’ouvrage aura donc pour tâche, de développer les infrastructures d’assainissement, d’améliorer le cadre de vie des populations à travers le renforcement des capacités en hygiène et santé. Sans oublier l’appui institutionnel des structures d’intervention telles que la CUY, les sept communes d’arrondissement de Yaoundé et les cellules d’exécution du PADY 2 entre autres.

Les activités financées par le FEM permettront selon le coordonnateur de contribuer au drainage des eaux pluviales, à améliorer des conditions de vie de populations et à renforcer les capacités des acteurs du secteur. Quant au PADY, il a pour objectif de participer à l’amélioration de la santé des populations et à la réduction de la pauvreté en milieu urbain à travers la diminution des effets des inondations qui perturbent les activités socio-économiques de la ville.

 

 

Précedent Décentralisation : HE-GTD et CIFADDEG main dans la main
Suivant La Communauté urbaine appelée à l’œuvre

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Élections régionales : Les préalables se précisent

Deux projets de loi ont été déposés à l’Assemblée nationale le 19 mars 2019, pour un examen dans la perspective de la mise en place des conseils régionaux.

Actu

ENSTP : Performance et Résilience recommandées par Emmanuel Nganou Djoumessi

Créée en 1970 sous la dénomination d’Ecole Nationale de la technologie, puis réorganisée en 1982, l’Ecole supérieure des travaux publics, a pour ambition de se placer en hub formatif au

Actu Cameroun

BIP 2018: la version numérique du journal des projets est disponible

On y trouve entre autres l’intégralité de toutes les opérations d’investissement public à réaliser et à livrer à partir de cette année. Disponible depuis le début de l’année, le journal

2 Commentaires

Laisser un commentaire