Haut-Nkam: la formation des mototaxis annoncée

Haut-Nkam: la formation des mototaxis annoncée

L’annonce de l’offre de formation des conducteurs de motos-taxis du département du Haut-Nkam a été faite au cours de la visite du ministre des Transports dans la région de l’Ouest du Cameroun. Une descente sur le terrain qui a permis de comprendre les conditions de travail de l’ensemble des acteurs impliqués dans le transport urbain et interurbain dans cette partie du pays.

Concernant les chauffeurs de motos, un des modes de transport utilisé dans diverses régions du Cameroun, le ministre des Transports veut limiter les nombreux accidents. C’est pourquoi, il a tenu une réunion de sensibilisation avec les conducteurs de toutes les communes du département du Haut-Nkam. Une occasion qui a permis d’envisager la formation et le recyclage de ces travailleurs.

Le coût de la formation s’élève à 20.000 F CFA par conducteur. Suivant les estimations dans ce département, il s’agit d’un effectif de 600 personnes. Mais les charges de cette formation seront supportées par M. Juimo Monthé, député à l’Assemblée nationale du Cameroun. Ce dernier n’est d’ailleurs pas à son premier contact avec les mototaxi. Il avait déjà offert des chasubles à quelques-uns de la ville de Bafang.

Ces initiatives de formation de ces transporteurs remontent au 10 février 2013. Au cours d’une adresse à la nation, le président de la République du Cameroun avait reconnu le rôle des conducteurs de motos dans les villes et villages du pays. Et avait aussi annoncé à l’occasion, une reforme de l’ensemble du secteur.

« Il conviendrait sans aucun doute d’organiser la profession et de prévoir à leur intention des stages de formation concernant à la fois le code de la route, notamment le port du casque, et la technique des véhicules à deux roues » indiquait alors M. Paul Biya.

Précedent Garoua II : L’hôtel de ville en projet
Suivant Mobilité urbaine: un tramway pour Yaoundé

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 299 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Le gouvernement encourage l’approche HIMO

L’approche de développement local par l’application des approches à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) est en cours de diffusion dans les communes du Cameroun. Il s’agit selon les cadres du ministère

Actu Cameroun

Culture : Orange et Canal Olympia en synergie pour le cinéma camerounais

Les deux entreprises ont signé une convention le 29 avril dernier permettant aux amoureux du cinéma des villes de Douala et Yaoundé de s’acheter des billets à des prix exceptionnels.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire