Mobilité urbaine: un tramway pour Yaoundé

Mobilité urbaine: un tramway pour Yaoundé

Le projet de construction du Tramway dans la ville Yaoundé sera exécuté de façon séquentielle. Telle est la résolution prise par les autorités gouvernementales représentées par le ministre camerounais de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire et leur partenaire belge. Ainsi, les 50 premiers kilomètres seront un test pour apprécier le comportement des populations de la capitale politique du Cameroun face à ce nouveau mode de transport avant l’extension du projet.

Cette première phase va coûter près de 491 milliards de F CFA. Le constructeur belge Préfarails se félicite d’ailleurs du mode d’investissement choisi par l’Etat camerounais. Il s’agit du partenariat public-privé (Ppp) suivant lequel le promoteur construit et exploite durant une période suffisante afin de rentrer dans ses frais.

La date du début effectif de la phase de construction n’est pas encore connue. Les deux parties, ont simplement signé un mémorandum d’entente le 24 avril 2014 à Yaoundé. Suivant la pratique du Conseil d’appui à la réalisation des contrats de partenariat (Carpa), une structure mise en place par l’Etat, après la signature du mémorandum d’entente, un Comité de pilotage sera créé à la Communauté urbaine de Yaoundé pour le suivi du projet.

Le but de ce Comité de pilotage est de fédérer toutes les actions des différentes administrations impliquées dans le transport de masse dans la ville de Yaoundé. C’est d’ailleurs cette option qui a justifié la présence du ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu), ainsi que du secrétaire d’Etat auprès du ministre des Travaux publics (Mintp) au cours de la cérémonie de signature du mémorandum d’entente.

Il faut dire que ce mode de transport est attendu dans la ville de Yaoundé depuis belle lurette. Ceci au regard des problèmes de desserte dans cette ville de plus de 2,4 millions d’habitants.

Précedent Haut-Nkam: la formation des mototaxis annoncée
Suivant Abraham R. Okoko-Esseau : Flux migratoires et intégration

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Parlement : Ouverture de la dernière session ordinaire

La dernière session ordinaire du parlement s’ouvre le vendredi 2 novembre 2018 à Yaoundé, avec en toile de fond, l’élaboration et l’adoption de la Loi des finances pour l’exercice 2019.

Actu Cameroun

Commune de Bafang : Le maire Pierre Kwemo libre

Pierre Kwemo a été  remis en liberté sous caution, le 12 février 2019, après un mois de détention à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé.

Actu Cameroun

Etat civil : Le Cameroun soigne son système

Les récents chiffres en matière d’établissement des actes d’état civil au Cameroun suscitent l’inquiétude du gouvernement. Selon les estimations du Programme de réhabilitation de l’état civil au Cameroun (Pre2c), seules

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire