Douala : Mouvement d’humeur des commerçants du marché Mboppi

Douala : Mouvement d’humeur des commerçants du marché Mboppi

Les tenanciers d’échoppes et boutiques du plus grand marché de la cité économique, ont manifesté lundi 4 février 2019.

Il y avait une forte tension entre les commerçants et la forces de l’ordre ce lundi. En cause, la fermeture de la boutique de la Sécrétaire générale du Syndicat des commerçants du département du Wouri, Alice Maguedjo. Tout a commencé le jeudi 24 janvier 2019 lors d’une séance de travail organisée par l’association des commerçants du marché Mboppi, stoppée net par la police municipale. Les commerçants ont été déplacés de l’esplanade commerciale, qui se trouve être l’un des plus grands marchés d’Afrique centrale.

 

Ladite réunion était organisée par Alice Maguedjio, présidente du Mboppi Traders Union; l’objectif était de résoudre les difficultés financières et l’insécurité qui prévalent sur le marché. L’autorisation a d’abord été accordée par le sous-préfet de Douala 1, Jean Marie Tchakui. Au cours de la réunion, la municipalité de la police a pris d’assaut la région et a mis fin à la réunion en déclarant qu’une autre décision avait été signée le même jour, interdisant l’événement. Ce qui a provoqué la tension, c’est la logistique de l’événement qui a été emporté par la municipalité de la police. L’un des commerçants s’est dit surpris qu’un événement autorisé et plus tard banni sans préavis. Ce lundi matin, c’est en signe de solidarité, mais surtout de revendications de meilleures conditions de travail sur cet espace commercial qui ont fait objet de plusieurs messages écrits sur les plancardes des manifestants.

 

Précedent Aménagement urbain : Le MINHDU prends la température à Garoua
Suivant Décentralisation : Les assises générales de la commune annoncées !

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 397 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Burkina-Faso : la mairie de Toussiana ouvre une journée de dialogue

Le conseil municipal de Toussiana et la population ont échangé, le jeudi 20 décembre 2018 autour des questions de développement local.

Actu Cameroun

Budget 2018 : 11,477 milliards pour le ministère de la décentralisation et du développement local

Une enveloppe répartie à hauteur de 3,649 milliards de Fcfa pour son fonctionnement, et 7,868 milliards de Fcfa pour les investissements. La création le 2 mars dernier, de plusieurs ministères

1 Commentaire

Laisser un commentaire