Coopération : l’Allemagne et le Cameroun partenaires pour l’accélération du processus de décentralisation

Coopération : l’Allemagne et le Cameroun partenaires pour l’accélération du processus de décentralisation

Günter Nooke, le représentant spécial pour l’Afrique de la Chancelière fédérale a été reçu au Palais de l’Unité jeudi dernier par le chef de l’Etat. Occasion pour les homologues, d’évoquer le processus de décentralisation.

Reçu pour la troisième fois en fin de matinée par le président de la République, Paul Biya, l’hôte du jour était accompagné pour la circonstance d’une délégation composée notamment de S.E. Hans-Dieter Stell, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun.

S’il est pourtant un domaine qui aura particulièrement retenu l’attention de l’hôte du Palais de l’Unité au cours de cet échange avec le président de la République, c’est celui de la coopération dans le cadre de la décentralisation. Pour Günter Nooke, son pays qui suit de près l’évolution de la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais surtout qui, comme ses pairs européens, milite pour l’unité et la stabilité du Cameroun, pense que la poursuite des efforts de décentralisation peut contribuer à une sortie rapide de crise. Et l’Allemagne est prête à se tenir aux côtés du Cameroun pour y faire face. Il n’est pas inutile de rappeler que dans le cadre du processus de décentralisation implémenté au Cameroun depuis janvier 2010, la République fédérale d’Allemagne, à travers l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) est l’un des principaux partenaires de notre pays.

Toujours au menu des pourparlers, la protection des forêts et de l’environnement, la promotion de l’entrepreneuriat privé, les investissements économiques que l’Allemagne entend accroître dans notre pays, la mise en œuvre de la biométrie dans le processus électoral, à travers la présence d’une firme allemande aux côtés d’Elecam à l’approche des échéances électorales de cette année.

Sur le projet d’implantation d’une usine d’engrais par une firme allemande dans la localité de Limbe, qui avait été évoqué au cours de sa dernière visite au Cameroun en avril 2015, l’envoyé spécial a rassuré les autorités que très bientôt une équipe allemande se déploiera au Cameroun en ce sens.

Précedent Douala répond présente au forum mondial urbain 2018
Suivant Une trentaine de forages pour les populations du Nord

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 208 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

250 millions pour les « élobis »

Le Comité de pilotage du Programme de valorisation des bas-fonds (Pvbf) du ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader) s’est réuni le 24 janvier 2014 à l’effet d’examiner et

Actu Cameroun

Contrat de désendettement : trois conventions signées pour le développement

Les ministres de l’économie, des finances et l’ambassadeur de France ont procédé le 28 juin dernier, à la signature de partenariats au bénéfice du Cameroun.  36,142 milliards de F représente

Actu Afrique

Mauritanie-G5 Sahel: Signature d’une convention pour l’appui du développement local

Il a été procédé jeudi 6 décembre 2018, matin en marge de la conférence de coordination des partenaires et bailleurs des Fonds du G5 du sahel, à la signature d’une

2 Commentaires

Laisser un commentaire