Autoroute Yaoundé-Nsimalen : Les études d’aménagement ont démarré

Autoroute Yaoundé-Nsimalen : Les études d’aménagement ont démarré

Ces études sont réalisées par la MAETUR avec l’appui technique de l’ONU-HABITAT. Leur livraison est prévue en juin 2019 pour un délai d’exécution de 15 mois.

 Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain Jean Claude Mbwentchou, a procédé mardi 24 avril 2018 à Yaoundé au lancement des études d’aménagement du corridor urbain des abords de l’autoroute de Yaoundé-Nsimalen. Cette étude vise à doter les secteurs traversés par la section rase campagne de l’autoroute d’outils de planification et de contrôle de l’occupation de l’espace.

Il s’agit concrètement d’élaborer quatre plans de secteurs des communes traversées par cette autoroute à savoir : Mfou, Yaoundé 3e et Yaoundé 4e. Ainsi, au cours des 15 prochains mois (avril 2018- juin 2019) que vont durer les études, la MAETUR a donc pour mission d’élaborer un diagnostic détaillé des secteurs concernés et dégager les enjeux d’aménagement de ceux-ci ; identifier et définir les caractéristiques des équipements d’infrastructures (voiries, ouvrages d’art, réseaux divers) et proposer les modes de connexion de ceux-ci avec le reste de l’agglomération ; édicter les règles, restrictions et servitudes particulières d’utilisation du sol liées à chaque parcelle ; préciser les phases de réalisation des actions programmées et évaluer  la mise en œuvre du projet.

En outre, le MINHDU a à cet effet instruit le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé, par ailleurs, Coordonateur de la cellule opérationnelle du Grand Yaoundé, à veiller sur le suivi de ces études afin qu’elles puissent s’achever dans les délais.

Il a également exhorté les populations et les autorités locales à participer activement à la réalisation de ce projet en facilitant l’accès aux informations et données aux experts afin de garantir les propositions issues de ces études sur des bases réalistes. « Les experts ne sont pas là pour dicter n aménagement. Leur rôle est de transcrire les réalités des secteurs concernés, vos aspirations, votre vision pour le développement harmonieux et durable », a clarifié Jean Claude Mbwentchou.

En rappel, le projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen vise à améliorer la circulation entre la ville de Yaoundé et l’Aéroport international de Nsimalen. Cette autoroute comporte une section d’11,3 km et une section urbaine de 10 km qui se développe sur le territoire des communes de Mfou, Bikok, Yaoundé 3e et Yaoundé 4ème.

 

Source : Défis actuels

Précedent Sénégal : le Haut Conseil des Collectivités Territoriales  en marche
Suivant Les sénateurs de la 2ème législature reçoivent leurs attributs

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Commune de Bangangté : l’Union Européenne offre du matériel sanitaire

Les bénéficiaires sont les centres de santé dépendant de la commune. 1000 lits médicaux électriques, 500 couveuses, 150 moyens de locomotion pour handicapés, des équipements complets d’analyse médicale numérique, 1

Actu Cameroun

Nécrologie: La Commune de Bangangté perd un conseiller municipal

L’élu local a perdu la vie au cours d’un grave accident de la circulation survenu jeudi 28 mars 2019.

Actu Cameroun

Adressage : Des figures historiques dans les rues de Garoua

Les responsables de la communauté urbaine de Garoua ont décidé de changer la dénomination de certaines rues de la ville de Garoua. La décision avait déjà été prise depuis le

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire