Malawi : L’opposant Lazarus Chakwera déclaré vainqueur de la Présidentielle

Malawi : L’opposant Lazarus Chakwera déclaré vainqueur de la Présidentielle

Le chef de l’opposition du Malawi, Lazarus Chakwera, a été proclamé vainqueur samedi 27 juin 2020, de l’élection présidentielle face au chef de l’État sortant, Peter Mutharika, qui a contesté les résultats avant même leur publication. Lazarus Chakwera a prêté serment dès dimanche.

Le chef de l’opposition malawite Lazarus Chakwera, proclamé samedi vainqueur de l’élection présidentielle face au sortant Peter Mutharika, a prêté serment dimanche 28 juin lors d’une cérémonie officielle.

« Je jure solennellement de remplir les fonctions de président de la République du Malawi et de préserver et défendre la Constitution », a-t-il déclaré lors de cette cérémonie à Lilongwe, la capitale de ce petit pays d’Afrique australe. La Commission électorale du Malawi (MEC) avait annoncé la veille qu’il avait remporté le scrutin présidentiel disputé mardi face au sortant Peter Mutharika, dont la réélection en 2019 avait été annulée pour fraudes. Ce dernier a dénoncé des irrégularités avant même les résultats.

Lire aussi : Les collectivités d’Afrique Australe en conclave

Au terme de quatre longues journées de dépouillement, le président de la MEC, Chifundo Kachale, avait confirmé la veille la large victoire de Lazarus Chakwera, un ancien pasteur évangéliste de 65 ans, avec 58,57 % des suffrages. Il devance Peter Mutharika, 79 ans, de plus de 800 000 voix.

Un scrutin contesté

Le président sortant Peter Mutharika, 79 ans, a lourdement mordu la poussière, avec plus de 800 000 voix de retard sur le vainqueur. Le chef de l’État sortant a affirmé que des scrutateurs de son parti avaient été battus, frappés, kidnappés et intimidés de façon à ne pas pouvoir participer au contrôle du vote. « De nombreuses feuilles d’émargement n’ont pas leurs signatures », a-t-il déploré.

Son Parti démocratique progressiste (DPP) a exigé l’annulation pure et simple des résultats, laissant augurer d’une nouvelle bataille devant la justice. Lors du scrutin disputé de mai 2019, la MEC avait proclamé la victoire de Peter Mutharika, au pouvoir depuis 2014, avec 38,57 % des suffrages contre 35,41 % à Lazarus Chakwera. Mais le chef de l’opposition avait contesté les résultats et ses partisans étaient descendus dans la rue pendant plusieurs mois pour obtenir l’annulation du scrutin. Leurs manifestations avaient été le théâtre de fréquentes violences avec les forces de l’ordre. En février, la Cour constitutionnelle a finalement donné raison à l’opposition en invalidant les résultats pour cause “d’irrégularités généralisées et systématiques” et en ordonnant la tenue d’un nouveau scrutin. Le Malawi est ainsi devenu le deuxième pays d’Afrique subsaharienne à avoir annulé une élection présidentielle, après le Kenya en 2017.

Source : France 24

Précedent Islande: le président Gudni Johannesson réélu avec 92,2% des voix
Suivant Présidentielle en Pologne: Un scrutin crucial pour les populistes au pouvoir

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 860 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Niger: Installation des tribunaux communaux à Niamey

La Cour d’Appel de Niamey s’est réunie le 24 juin 2020, en audience solennelle pour l’installation des Tribunaux d’arrondissements communaux de la capitale.

Actu Afrique

Gouvernance forestière : Un ouvrage sur l’Afrique Centrale en chantier

Plusieurs experts sont mis à contribution pour la publication d’un ouvrage collectif visant à mettre un accent particulier sur la problématique de gouvernance forestière en Afrique Centrale. Les processus de

Actu Afrique

Bénin: Regards croisés sur la décentralisation en Afrique

Le Programme d’Appui de la Coopération allemande à la Conférence africaine de la décentralisation et du développement local et à Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (Giz-Caddel/Cglua) organise du 26

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire