Décentralisation : le Cameroun à l’école britannique

Décentralisation : le Cameroun à l’école britannique

La Grande-Bretagne qui détient une expérience indéniable en la matière souhaite faire profiter au Cameroun son expertise. C’est dans ce cadre que le ministre d’Etat britannique Harriet Baldwin a eu un échange nourri, avec le patron de l’administration territoriale Réné Emmanuel  Sadi mardi 13 février.

Comment le modèle de décentralisation de la Grande-Bretagne peut-il inspirer le Cameroun ? C’était la grande question au centre des pourparlers entre M. Sadi et son homologue britannique chargée du Développement international ce 13 février. Le tête à tête a été l’occasion pour le ministre de l’administration territoriale, de dresser le bilan du processus de décentralisation implémenté au Cameroun, par le biais notamment du transfert des compétences aux collectivités territoriales initié depuis 2010. Les bases de responsabilités décentralisées étant encore dévolues aux communes, il est question pour le Cameroun, de mettre en place les instances régionales.

La Grande-Bretagne qui détient une expérience indéniable en la matière souhaite faire profiter au Cameroun son expertise. En outre, le modèle britannique se distingue des autres formes de décentralisation par une nette séparation des tâches et niveaux : il s’agit d’une séparation des pouvoirs et d’une hiérarchie formelles. Ce pays a accordé à ses régions des compétences, un pouvoir législatif et une autonomie financière effectifs. En raison du nombre restreint d’autorités locales, la décentralisation britannique ne comporte que 2 niveaux à savoir le conté et le district.

Par ailleurs, Mme Harriet Baldwin, qui était accompagnée du haut-commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, S.E. Rowan James Laxton, a notamment évoqué la dévolution du pouvoir aux différentes structures bénéficiaires dans son pays, qui est étalée au sein de divers domaines notamment les transports, culture et monuments, l’environnement et les services sociaux.

           

Précedent Afrique du Sud : Jacob Zuma démissionne
Suivant Sénatoriales 2018 : ELECAM prépare le terrain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 149 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Campaign to stop « killer robots » launched in Cameroon

The aim of the exercise is to engage state authorities to sign an undertaking against the development of the robots The campaign to stop killer robots launched in Cameroon Monday

Actu Cameroun

Le MINAS et le PNDP ensemble auprès des pygmées

La troisième phase du Plan de développement des peuples pygmées était au menu des échanges entre la Ministre des Affaires Sociales et le Coordonnateur national du PNDP le 21 juillet dernier. Une

Actu Afrique

Sierra-Léone : Elections générales sous le signe d’un nouveau départ 

Plus de 3 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce mercredi 7 mars dans le cadre des élections présidentielles, législatives et municipales. Des scrutins aux enjeux forts pour le peuple

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire