Mandature 2013-2020 : Ces maires qui ont définitivement rangé leur écharpe

Mandature 2013-2020 : Ces maires qui ont définitivement rangé leur écharpe

Comme Adamou Ndam Njoya décédé le 7 mars, plusieurs maires ont disparu de la scène au cours de la mandature 2013-2020 qui s’est achevée le 9 février. Certains étaient plus connus que d’autres. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) est le parti le plus éprouvé. Rétrospective.

 

Adamou Ndam Njoya

Le dernier en date. Les Foumbanais ont appris le 7 mars 2020 le décès de leur maire (1996-2020) des suites de longue maladie. Réputé intère et homme de paix, l’écrivain et tout premier directeur de l’Institut des relations internationales du Cameroun (1972-1975) s’en va à 77 ans. Il a été plusieurs fois candidat à la présidentielle et a d’ailleurs brillé par son absence lors de la dernière pour cause de maladie.

Figure de l’opposition lors du retour au multipartisme en 1991, Adamou Ndam Njoya a progressivement perdu de son influence. Il a contribué à donner à son parti un visage départemental (le Noun dans la région de l’Ouest) et une direction familiale, son épouse le remplaçant à l’Assemblée nationale en 2007 et à la mairie en 2020, en lieu et place des poids lourds de la première heure de ce parti. Il aura toutefois toujours réussi à infliger au Rdpc de cinglantes défaites en pays bamoun dont le sultant Ibrahim Mbombo Njoya, son cousin et ami de Paul Biya, est une figure de proue.


Emmanuel Nguiamba Nloutsiri

L’ex-Dg de la socété d’Etat Intelcam (1993-1998), puis de Camtel (1998-2005) était maire Rdpc de la Commune de Lolodorf (département de l’Océan, région du Sud) depuis 1996. Il s’est éteint le 22 février 2020, alors qu’il avait réussi à se faire réélire lors des municipales du 9 février dernier.

Né le 31 août 1940, cet ingénieur en radodiffusion et télévision avait été Dg adjoint de la Crtv (1988-1993).

 

Lembe Mbappe

Il était maire Rdpc de la Commune de Mbanga située dans le département du Moungo, région du Littoral. Il est décédé le 20 janvier 2020 des suites d’un malaise à la fin d’une journée de travail alors quil préparait ses troupes aux élections du 9 février dernier.


Louis-Aimé Belekou

Il était maire de Kentzou Rdpc depuis 2002 et candidat à sa réélection le 9 février dernier. Celui qui officiait comme magistrat municipal de cette commune située au chef lieu de l’arrondissement de la Bombé, département de la Kadey, dans la région de l’Est, est décédé le 29 décembre 2019 à Yaoundé des suites de maladie. Quelques jours avant son décès, il a accueilli le nouveau préfet, Rachelle Ngazang Akono, lors de sa tournée de prise de contact.

 

Kongnyuy Francis Wache

Pluc connu sous le nom de Francis Wache, journaliste et maire (2013-2020) de la commune de Nkor Noni dans le département du Bui, région du Nord-Ouest, s’est éteint le 20 décembre 2019 à Buea, des suites de maladie. Militant de la première du Social democratic front (Sdf), le directeur de publication de The Post (1997), 64 ans, qui est passé par Cameroon Tribune entre 1990 et 1994, enseignait au Centre de formation pour l’administration municipale (Cefam) depuis 1978. Celui qui faillit être prêtre fut l’un des fondateurs de la All Anglophone Conference (Aac) et rapporteur de la première édition qui se tint à Buea en 1993.



Patrick Ekema Esunge

Le sulfureux maire de Buea s’en est allé le 27 octobre 2019 à 46 ans à la suite d’un malaise. Dans le département du Fako, région du Sud-Ouest, il était aussi apprécié que redouté par ses amis du Rdpc autant que par ses adversaires.

Surnommé “Nyamoto Kpwatolo” (Grand guerrier), il était devenu maire en juin 2013, en remplacement de Charles Mbella Moki devenu sénateur et dont il était le premier adjoint depuis 2007.

 

Léonard Ndjock Nang

La commune de Bibey dans le département de la Haute-Sanaga, région du Centre, a perdu son maire le 25 octobre 2019 des suites de maladie. Il était devenu maire Rdpc en 2013.



Raymond Bossi

Enseignant d’histoire et géographie, il était devenu maire de Ndelele dans le département de la Kadey, région de l’Est, en 2013. Ce militant du Rdpc est décédé le 16 octobre 2019 des suites de maladie.


Sadjo Hamawa

Ce militant du Rdpc était maire de Mindif depuis 2007. Cette commune située dans le département du Mayo Kani, région de l’Extrême Nord, a perdu son discret maire le 7 août 2019 des suites de maladie.


Luc Assamba

Le maire Rdpc de la Commune d’arrondissement de Yaoundé 2, dans le département du Mfoundi, région du Centre, est décédé le 16 novembre 2018, foudroyé par une crise cardiaque. Le “baobab Tsinga”, comme on l’appelait, 59 ans, par ailleurs ancien président de la Ligue régionale de football du Centre, et président de section de son parti, a dirigé cette commune de 2007 à sa mort.


Joseph Kadji Defosso

La patriarche de Bana, dans le département du Haut Nkam, région de l’Ouest, s’en est allé le 23 août 2018. Né en 1923, il a bâti un empire industriel et commercial avant de prendre les rênes de la commune de Bana en 2002, comme ses amis milliardaires de Bayangam et Pete-Bandjoun, tous militants du Rdpc. En 1995, il a créé la Kadji Sports Academy, école de football d’où sont sortis des footballeurs camerounais comme Samuel Eto’o.


Christian Atangana Ebana

Maire de Bengbis, dans le département du Dja-et-Lobo, région du Sud, de 2007 à sa mort, ce militant du Rdpc est décédé le 19 juillet 2018 des suites de maladie.



Janvier Mongui Sossomba

Le tout-puissant maire de Dimako est décédé le 19 mai 2018 des suites de maladie. Ponte du Rdpc, il était aussi depuis 2011 président de la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts (CAPEF) et vice-président de l’association des Communes et Villes Unies du Cameroun (Cvuc). Il était depuis 2007 président de l’association des Communes forestières du Cameroun. Né en 1947, il a été maire de cette localité située dans le département du Haut-Nyong, région de l’Est, de 1987 à sa mort.


Daniel Tchato Fongang

Les populations de Makenene, dans le département du Mbam-et-Inoubou, région du Centre, ont appris le décès de leur maire, Daniel Tchato Fongang, le 10 mai 2018. La maladie a emporté ce militant du Rdpc, élu en 2013.

 

Daniel Fidèle Betambo

Elu maire Rdpc de Ndobian en 2002, il était un poids lourd du parti au pouvoir dans le département du Haut Nkam, région du Littoral. Il est mort à 85 ans le 4 décembre 2017, des «suites d’une intoxication par une substance non-spécifique».


Rev Elroy Moses Khan Payne

Ce pasteur, militant du Rdpc, était maire de la commune de Santa, dans le département de la Mezam, région du Nord-Ouest depuis 2013. Il est décédé le 15 septembre 2017. Il était par ailleurs président régional des Cvuc pour le Nord-Ouest.



Koulagna Nana

Le 22 juillet 2017, le maire de Touboro, dans le département du Mayo-Rey, région du Nord, tirait sa révérence, à 71 ans. Cet instituteur, percepteur du Trésor puis vétérinaire a été député de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès en 1992 avant de devenir maire en 2013. Ces exploits électoraux dans le fief du très redouté lamido de Rey-Bouba, sénateur Rdpc depuis 2013, sont à saluer, surtout qu’il a réussi, pendant son court mandat, à faire lever l’impôt traditionnel payé au lamido et que ses doungourous prélevaient, y compris de force, auprès des populations.



Paul Martin Lolo

L’enseignant de l’Ecole nationale polytechnique de Yaoundé était aussi maire de la commune du 6e arrondissement de Yaoundé depuis le 17 octobre 2013, en remplacement de Jean Claude Andjessa Melingui décédé le 7 septembre de la même année dans des conditions troubles. M. Lolo, militant du Rdpc, a tiré sa révérence le 9 janvier 2017 des suites de maladie.



Joseph Ndi Samba

Maire de Nkolmetet, dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre, depuis 2002, Joseph Ndi Samba s’est éteint le 13 mai 2016 des suites de maladie. Né en 1936, ce professeur de lettres s’est révélé au grand public comme promoteur du Collège Ndi Samba, puis de l’Institut Samba Supérieur.



Salomon Mengue Mvondo

Il était maire Rdpc de la Commune de Biwong-Bulu, dans le département de la Mvila, région du Sud, depuis 2013. Il a rangé son écharpe le 22 avril 2016 des suites de maladie.



Claude Emmanuel Abolo Biwole

La maladie a emporté le 10 avril 2016 le maire de la commune d’Efoulan. Cet ancien maître de judo (7e dan) et militant du Rdpc, 71 ans, était aussi ancien Sg du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun. Il avait été élu en 2013.



Chief Ekong William Sakwe

Ce chef traditionnel de Big Nganjo était aussi militant du Rdpc et maire de la commune de Mbonge, dans le département de la Meme, région du Sud-Ouest. Il est décédé le 15 janvier 2016 des suites de maladie, à 53 ans. Il avait été élu en 2013.


Françoise Foning

Ce chef d’entreprise, poids lourd du Rdpc dans le département du Wouri, a été élue maire du 5e arrondissement de Douala en 2002. Elle a retiré son écharpe à 67 ans le 23 janvier 2015. Elle avait été députée du Wouri de 1988 à 1992, puis de 1997 à 2007.



Jean Jacques Ipando

La commune de Moloundou se trouve dans le département de la Boumba-et-Ngoko, dans la région de l’Est. Elle était dirigée par Jean Jacques Ipando de 1996 à son décès survenu le 3 mars 2015 des suites de maladie. Il militait au sein du Rdpc.

 

André Sohaing

L’homme d’affaires et militant du Rdpc était maire de Bayangam, dans le département du Khoung-Khi, région de l’Ouest de 1996 à sa mort survenue le 23 juillet 2015 des suites de maladie. Il avait été auparavant député du Wouri dans la région du Littoral en 1992. Il avait 82 ans.

 

Delphine Mvondo Engamba Motaze

Meyomessi a appris le décès de madame le maire le 24 mai 2015 des suites de maladie. La dame de fer, diplômée du Language Tuition Center de Londres, et militante du Rdpc dirigeait cette commune située dans le département du Dja-et-Lobo, région du Sud, depuis 2009.


Rosette Ndongo Mengolo Mboutchouang

La mère de Chantal Biya, mariée à Bangou y était aussi maire Rdpc depuis 2007. Elle est décédée le 2 octobre 2014. Le département des Hauts-Plateaux dans la région de l’Ouest lui a rendu un vibrant hommage avec des funérailles somptuaires le  25 février 2017.

 

Hayatou Baka

La commune de Barndake, correspondant à l’arrondissement de Mayo Hourna, a été créée en 2007 et est située dans l’arrondissement de Mayo-Hourna, dans le département de la Bénoué, région du Nord. Elle a perdu en 2014 son maire, élu en septembre 2013. Militant du Rdpc, il avait été précédemment maire de la commune rurale de Garoua et président de l’antenne régionale Nord des Cvuc en 2004.


Mohaman Toukour

Ex-maire de la commune urbaine de Ngaoundéré (1994-2007), il était devenu maire Undp du 2e arrondissement de Ngaoundéré (2008-2014) dans le département de la Vina, région de l’Adamaoua, en 1996. Né le 12 juillet 1951, un accident de circulation va l’arracher à la vie le 9 février 2014.

Précedent Climat : L’Europe sera-t-elle le premier continent neutre en carbone en 2050?
Suivant Axes routiers : 14 péages automatiques bientôt aménagés au Cameroun

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 336 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

HIMO-PNDP: les projets prennent corps sur le terrain

Depuis le lancement officiel du volet à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO) du Programme national de Développement Participatif (PNDP) le 03 novembre 2015, en présence d’Annick Girardin, Secrétaire d’Etat

Actu

PLANUT : Célestine Ketcha Courtès dans le Grand Nord

Le ministre de l’habitat et du développement urbain est attendue à Garoua et Maroua, dans le cadre d’une visite du 3 au 5 février 2019, à la faveur du Plan

Actu Cameroun

Accès des femmes à la terre : La réponse du FIDA

Au cours du troisième Café Genre, organisé au Cameroun le 28 mai 2014 par Onu Femmes, le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) a invité les participants à découvrir

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire