Suède – La commune d’Eskilstuna instaure un permis de mendier

Suède – La commune d’Eskilstuna instaure un permis de mendier

Le permis, obligatoire depuis le 1er  août 2019 et valable trois mois, coûte 250 couronnes suédoises, soit 23 euros.

Depuis le 1er août, la ville d’Eskilstuna, en Suède, a introduit un permis obligatoire pour les personnes qui veulent mendier dans la rue, rapporte Franceinfo, mercredi 14 Aout. Pour le maire de la ville, l’enjeu est d’identifier les personnes en détresse.

Désormais, faire la manche à Eskilstuna, une petite ville située à une centaine de kilomètres de Stockholm, nécessite un permis. Ce dernier, obligatoire depuis le 1er août et valable trois mois, coûte 250 couronnes suédoises, soit 23 euros.

Entre 30 et 50 personnes concernées

Si huit permis de mendier ont déjà été demandés, aucun d’entre eux n’a, pour le moment, été délivré, détaille nos confrères de Franceinfo, qui ajoute que la police suédoise doit encore examiner les demandes. Selon les officiels, ce permis ne concernerait que 30 à 50 personnes, essentiellement des femmes roumaines, exploitées, qui mendient pour leurs chefs. Faute de permis, les personnes qui mendient pourraient écoper d’une amende.

Toutefois, plusieurs personnes dénoncent une atteinte à la liberté à la générosité de chacun, le maire de la ville, Jimmy Jansson avance que ce permis permettra d’identifier les personnes en détresse et de trouver des solutions : « Les gens qui mendient à Eskilstuna n’ont pas droit à nos aides sociales. Ils sont bloqués dans notre système. Ils restent ici et demandent de l’argent. Si voulez vaincre cette pauvreté, vous devez faire des choses qui mettent ces gens dans la bonne direction. C’est pourquoi nous faisons ça », a-t-il expliqué.

 

 

Précedent Mexique - Environnement : Un arbre artificiel pour purifier l'air !
Suivant France – Mairie de Grande-Synthe : Un minimum social garanti mis en place

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Coopération décentralisée : Tunis et Ottawa signent des programmes de développement forestiers

Un atelier d’échange et de partenariat entre les communes forestières du gouvernorat de Jendouba  et  5 communes  forestières  du Canada  s’est déroulé le jeudi 27 juin à Tabarka. Il s’inscrit

Actu

Développement local : le Fonds d’initiatives départementales lancé au Gabon

Doté d’une enveloppe d’un milliard de francs CFA pour chacun des 48 départements du Gabon, le FID a  pour vocation, résoudre la question de la «fracture territoriale» que connait le

Actu Cameroun

Elections Locales 2020 : 37% des camerounais veulent voir résoudre le désordre urbain

C’est l’un des souhaits formulés par les citoyens, issu d’un sondage Twitter effectué le 17 Novembre 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire