Sud-Ouest : Grève à la Mairie de Tiko

Sud-Ouest : Grève à la Mairie de Tiko

Les employés de la municipalité ont effectué un mouvement d’humeur jeudi 14 mars 2019 pour réclamer le paiement de certains émoluments.  

Ambiance grise à la mairie de Tiko ce jeudi. Les employés de cette mairie dénoncent le payement sélectif de leurs allocations de risque durant les années 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019. Les forces de police ont effectué une descente sur les lieux afin de prendre le pouls de la situation. Les grévistes qui risquent de faire face à une répression administrative selon des sources dignes de foi, demandent la démission immédiate du trésorier municipal Timbo Henry.

Un schémas de crise entre le personnel municipal et les receveurs qui avait été relevé lors des toutes premières Assises Générales de la Commune du 6 au 7 février 2019 à Yaoundé, ou plusieurs maires se plaignaient du climat délétère entre le trésorier et personnel, et demandes avaient été faites pour l’élaboration de dispositions juridiques en faveur de l’organisation des postes comptables au sein des mairies.

Précedent Parlement: Ouverture des travaux à la chambre haute
Suivant Protection de la nature : 3 régions ciblées par le ministre Helle Pierre

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 347 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Cameroun: enfin des salaires pour magistrats municipaux

À la lecture du décret n°2015/405 signé par le président de la République le 16 septembre 2015, plusieurs constances apparaissent dans le traitement salarial des responsables des municipalités. Une sorte

Actu

Changements climatiques : Un cyclone meurtrier frappe le Mozambique et le Zimbabwé

Le passage du cyclone Idai dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 mars au Mozambique, a frappé Hararé le 18 mars, avec des bilans extrêmement lourds.

Actu Cameroun

Lutte contre la corruption en milieu scolaire

Zenü Network prime 8 chefs d’établissement Ils sont huit chefs d’établissements de la région de l’Ouest à avoir reçu chacun une prime de cent mille francs en vertu de leur

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire