Services essentiels: Le Gabon va de nouveau emprunter

Services essentiels: Le Gabon va de nouveau emprunter

En vue de financer les futurs travaux d’adduction d’eau potable à Libreville et permettre un meilleur assainissement, l’État gabonais va bientôt contracter de nouveaux emprunts auprès de ses partenaires internationaux.

Le Gabon devrait bientôt contracter de nouveaux emprunts auprès de ses partenaires financiers internationaux. C’est une des décisions prises, jeudi 11 avril, lors du Conseil interministériel. Cet argent devrait permettre de «soutenir le financement de l’extension de l’eau potable à Libreville» et permettre un meilleur assainissement de la capitale. Un projet de décret a été élaboré, qui sera présenté pour approbation au cours du prochain Conseil des ministres.

Si les montants de ces deux emprunts n’ont pas encore été communiqués, Guy-Bertrand Mapangou ne juge pas moins qu’il s’agit d’«un projet social important que le gouvernement va soutenir jusqu’au bout». D’autant que, selon le ministre d’État aux Forêts et à l’Environnement, il faut impérativement en finir avec le stress hydrique subi par les populations depuis plusieurs années, particulièrement dans des quartiers de Libreville.

En mars dernier, la Banque africaine de développement (BAD) avait annoncé une nouvelle aide financière au profit du Gabon. Une enveloppe de 500 milliards de francs CFA devait en effet être débloquée par l’institution, qui servira, entre autres, au financement des travaux d’adduction d’eau potable à Libreville.

Source : gabonreview.com

Précedent Atelier des médias africains 2019: Les journalistes formés à la transparence fiscale
Suivant Ngaoundéré 3ème : La Mairie s’arrime au numérique

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 480 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Tchad : La mairie de N’Djaména adopte un budget de 8,3 milliards FCFA

La municipalité a devoilé sa nomenclature budgétaire le 1er Février 2019.

Actu Afrique

Burundi: Interdiction de circuler après 19h pour les femmes dans certaines communes

De nombreux maires ont pris cette décision à l’égard des femmes le 17 mai 2019, pour des raisons étranges.

Actu

Commune de Douala 3ème : Une campagne d’établissement d’actes de naissances lancée

Principale annonce d’un communiqué d’intérêt général signé de l’exécutif communal le 28 mars 2019 à l’intention des populations.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire