Région du Sud – Aménagement routier : Le tronçon Djoum – Mintom achevé

Région du Sud – Aménagement routier : Le tronçon Djoum – Mintom achevé

La réception définitive de la mythique route Djoum – Mintom – Frontière Congo, longue de 98 km, avec ses aménagements connexes, s’est faite sur le terrain par le Secrétaire d’Etat auprès du Ministère des Travaux Publics, en charge des routes, Armand Ndjodom.

Pour devoir de mémoire, la route Djoum – Mintom rentre dans le cadre du projet d’aménagement de l’axe routier Ketta (au Congo) – Djoum (au Cameroun), dans son lot N°2 ; lui-même intégré dans le projet de facilitation du transport sur le corridor Brazzaville – Yaoundé ; sur la route Nationale N°9.

Les travaux de construction de cette route Djoum – Mintom ont démarrés le 12 septembre 2011 ; date de notification de l’Ordre de Service à l’entreprise prestataire MNO VERVAT BV ; qui a connu une Mission de Contrôle exécutée par le Groupement Louis Berger/INGECAM ; avec un co-financement à hauteur de 91,7% du Fonds Africain de Développement (FAD) ; et de 8,3% du gouvernement Camerounais ; sur une enveloppe globale de 55 396 197 705 Fcfa.

Le satisfécit du MINTP

Il faut relever tout de même que ces travaux ont été réceptionnés par le Ministère des Travaux Publics, sans réserves.  C’est la preuve de ce que ces travaux ont été réalisés suivant les règles de l’art ; répondant ainsi aux caractéristiques techniques prévues dans le cahier des charges  du contrat. Une autre particularité de ce chantier est que, ces travaux ont été réalisés de bout en bout par les camerounais et par une entreprise camerounaise. Un bel exemple à suivre et à encourager dans les autres chantiers routiers.

La fierté du prestataire

Pour le Directeur du projet, «…la construction de la route Djoum – Mintom qui est réceptionnée aujourd’hui, sans aucune réserve, est un réel motif de satisfaction pour notre entreprise. Car le déroulement des travaux dans cette zone particulièrement accidentée ; en pleine forêt équatoriale ; avec un taux de pluviométrie assez élevé ; n’a pas été évident. Ce qui a inévitablement entraîné une prolongation des délais contractuels. Cependant, notre motif de satisfaction est la qualité de l’infrastructure routière qui est aujourd’hui réalisée…».

La consistance des travaux

Les caractéristiques techniques de ce tronçon Djoum – Mintom, présente une route revêtue d’une chaussée large de 7,50 m ; avec deux accotements à enduit superficiel bicouche de 2 m chacun ; soit un total de 11,50 m. Avec une vitesse de référence de 60 km/h, en relief vallonné ; contre 80 km/h, dans les plaines. Ces travaux intègrent en plus de l’axe principal, l’aménagement de 4,5 km de voirie dans chacune des deux villes de Djoum et de Mintom ; en plus de la construction d’un poste de pesage ; et de péage au PK 155.

Les retombées sociale du projet

Dans le volet social de ce projet routier, l’entreprise a eu à réaliser la construction du centre de santé intégré de Mekoto, avec logement d’astreinte ; la réhabilitation du centre de Santé le Bon Samaritain ; la construction des clôtures des écoles et des hôpitaux ; la construction de 15 forages et de 10 puits d’eau potable ; la construction de 11 blocs latrines dans les villages pygmées ; l’aménagement de 57 pistes de collecte des produits vivriers ; la construction d’un hangar pour le stockage des produits, au village Pygmée Soulabot.

On notera également la construction d’une case de passage au PK 157 ; d’un hangar du marché pour les commerçants au point kilométrique 155 ; et la fourniture d’un poste de comptage automatique.

Des dons aux communautés

Pour lutter contre la pauvreté dans ces localités, en mettant en place les activités génératrices de revenus ; un important don en matériels destiné aux associations des femmes a été remis aux deux Maires des Communes de Mintom et de Djoum. Pour la Commune de Mintom, le matériel était constitué de 32 charrettes ; 112 brouettes ; 125 pelles bêches ; 124 pelles rondes ; et une moto pour les déplacements. Tandis que la Commune de Djoum recevait à son tour 29 charrettes ; 112 brouettes ; 124 pelles bêches ; 125 pelles rondes ; 09 machines à coudre ; 10 tables rondes ; et  une moto également.

Un projet routier intégrateur

En réalité, cette route Djoum – Mintom – Frontière Congo, vient à la fois rehausser substantiellement les conditions de vie des populations locales ; mais aussi changer la physionomie des différents villages traversés par la zone du projet ; surtout avec les aménagements connexes. Le volet développement économique de cette route n’est plus à démonter car elle facilite désormais la circulation des gros porteurs venant du Congo Brazzaville ; ainsi que l’écoulement des produits agricoles et des marchandises entre les villes de Djoum ; Mintom ; port de Douala ; vers le Congo voisin.

Source: Samuel Bondjock

Précedent Commune de Sangmélima: L'ONCC dévoile les résultats de la filière cacao
Suivant « Accordée avec fraude » : Jean-Bruno Tagne fait le procès du contentieux électoral de 2018

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 670 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Environnement : Le 2ème Sommet Climate Chance Afrique annoncé

Le Sommet Climate Chance Afrique 2019 aura lieu du 16 au 18 Octobre à Accra (Centre de Conférences international, ACCRA) en partenariat avec l’Association Nationale des Collectivités Locales de Ghana

Actu

Sénat: Six projets de loi en examen

La séance plénière a été conduite jeudi 21 mars 2019 au Palais des Congrès par Marcel Niat Njifenji, le président de la chambre.

Actu

Maggie Cazal: “les deux difficultés majeures auxquelles font face les villes africaines sont la gouvernance et la financiarisation de la ville durable”

Docteur en urbanisme, Maggie Cazal est la Présidente-Fondatrice de l’ONG Urbanistes Sans Frontières, organisation créée à Paris en 2004. Elle sillonne les pays du monde via des programmes spécialisés dans

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire