Région du Littoral – Sous-préfecture de Melong: Biko Biko Alain Blaise prend les commandes

Région du Littoral – Sous-préfecture de Melong:  Biko Biko Alain Blaise prend les commandes

Suite au décret présidentiel du 07 octobre 2019, portant nomination au sein de l’administration territoriale, le nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Melong a été solennellement installé le vendredi 01 novembre 2019, à la place des fêtes de la ville éponyme, par le Préfet du département du Moungo, Yves Bertrand Noël Ndjana.

Né le 31 octobre 1982 à Yabassi, dans le département du Nkam, le Doctorant en Droit Public, Biko Biko Alain Blaise, administrateur civil, diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration et Magistrature (ENAM) « cycle A », promotion 2014, a officiellement pris le commandement dans la Sous-préfecture de Melong. La plus grande circonscription administrative parmi les 13 arrondissements que compte le département du Moungo.

Avec près de 52 villages, répartis dans les 02 cantons principaux que sont Mbô’o et Elong, pour une population d’environ 120 000 habitants, l’arrondissement de Melong est le carrefour de 03 régions, le Littoral, l’Ouest et le Sud-Ouest. Une situation géographique qui la prédispose à d’importants défis à la fois sécuritaires et de vivre ensemble, au regard du caractère cosmopolite de ses populations.

D’ailleurs, la taille de la Commune de Melong, qui compte 41 Conseillers municipaux, en dit long sur la complexité du commandement et de l’administration de cette localité pourtant rurale. Comme l’a si bien rappelé le Premier Magistrat de la ville de Melong, lors de son discours de bienvenue et d’accueil du nouveau Sous-préfet, Jean Kuété, a dressé de manière exhaustive la carte postale de sa Commune, avec ses forces et ses faiblesses, son potentiel et ses opportunités, déroulant ainsi le tapis rouge à son nouveau Chef de terre, Biko Biko Alain Blaise, qui remplace à ce poste, Williams Ekema Munjambo, promu Préfet dans le département du Lébialem, après avoir passé 2 ans et 4 mois de commandement à Melong.

Malgré la forte pluie qui a dicté sa loi à la place des fêtes de Melong ce vendredi-là, la présence massive, des populations, associations, groupes de danses, autorités administratives, politiques, traditionnelles, religieuses, et élites de la localité, témoigne de l’espoir et de la confiance vis-à-vis des institutions de la République.

En attendant de juger le maçon au pied du mur, le Préfet du Moungo, Yves Bertrant Noël Ndjana, se dit très rassuré quant au profil et à l’expérience avérée de son Sous-Préfet, Biko Biko Alain Blaise, qui a officié tour à tour comme, Stagiaire professionnel dans les services du Gouverneur de la région du Sud-Ouest, puis Cadre d’appui à la Direction de l’organisation du territoire du Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, et depuis le 30 janvier 1017, il était Directeur de Cabinet du Gouverneur de la Région du Littoral, poste qu’il occupait jusqu’à sa nomination comme Sous-préfet, le 07 octobre dernier par le Président de la République, S.E. Paul Biya.

La forte délégation venue du Nkam, sous la conduite d’un collège de Chefs traditionnels, au nombre desquels, Leurs Majestés Benga Paul Gustave (Bayi) du canton Yabassi Centre, Dibango du quartier Camp-Yabassi à Douala, et Mfomou de bodiman, pour ne citer que ceux-là, a rehaussé considérablement l’éclat, le multiculturalisme et la portée symbolique de cette cérémonie, qui coïncidait fort curieusement avec le 37ème anniversaire du Sous-préfet, Biko Biko Alain Blaise.

Biographie du Sous-préfet, Biko Biko Alain Blaise

Né le 31 octobre 1982 à Yabassi, où il fait ses études primaires et secondaires, Biko Biko Alain Blaise obtient son Baccalauréat Série A4, au Lycée de Yabassi, en 2002. Il obtient par la suite en 2004, son Diplôme d’Etudes Universitaires Général (DEUG) en Droit à l’Université de Douala. C’est dans cette même université qu’il décroche en 2005 sa Licence en Droit, puis en 2006, sa Maîtrise en Droit Public, option Carrière Administrative. Et en 2007, toujours à l’université de Douala, il soutient brillamment son Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Droit public, option Droit International. C’est en 2012 qu’il est admis en Cycle A de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), Section Administration Générale, où il en ressort en 2014, avec le grade d’Administrateur Civil. Dans sa quête permanente du savoir il est admis en thèse de Doctorat Phd en Droit Public à l’Université de Douala, depuis 2016. Dans sa carrière d’administrateur civil, il a successivement suivi un stage pratique et professionnel, d’octobre 2013 à février 2014, dans les services du Gouverneur de la région du Sud-Ouest. De mars 2015 à janvier 2017, il est Cadre d’appui à la Direction de l’organisation du territoire du Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Du 30 janvier 1017 au 07 octobre 2019, il était Directeur de Cabinet du Gouverneur de la Région du Littoral, poste qu’il occupait avant le décret présidentiel faisant de lui le Sous-préfet de l’Arrondissement de Melong. Biko Biko Alain Blaise est marié et père de 04 enfants.

 

Yves Bertrand Noël Ndjana, Préfet du Moungo

« L’Etat doit en tout temps et en tous lieux assurer la sécurité des biens et des personnes. »

Monsieur le Sous-Préfet, Biko Biko Alain Blaise, permettez-moi de vous rappeler que votre cadre de travail est tracé par le décret N°2008/377 du 12 novembre 2008, fixant les attributions des chefs des circonscriptions administratives et portant organisation et fonctionnement de leurs services.

Monsieur le sous-préfet, les défis qui vous interpellent ce jour sont multiples et complexes, car l’arrondissement dont vous prenez les règnes, est spécifique et ce, à plus d’un titre. D’abord de par sa situation géographique et administrative particulière. Votre arrondissement est situé au carrefour de trois régions,  le Littoral, le Sud-Ouest et l’Ouest. Cette position favorise l’utilisation de votre unité administrative comme base arrière ou zone de replis des bandits qui écument nos grandes métropoles, ainsi que les combattants sécessionnistes en provenance de Bangem. Ensuite au regard de l’intensité de la diversité des activités qui y sont menées, l’arrondissement de Melong vit dans un cosmopolitisme et dans un brassage extraordinaire des populations. Enfin, votre arrondissement exerce  aussi un attrait saisissant sur les tout-venants, car il abrite des vastes espaces agricoles et pastorales. Sans parler de son poids démographique qui constitue un fort potentiel économique. En tout état de cause, tous ces facteurs réunis, exigent de vous, monsieur le Sous-préfet, une vigilance soutenue ainsi qu’une implication effective, en vue de l’accomplissement de vos missions. A titre de rappel, il s’agit des missions de maintien de l’ordre, de développement économique, social et culturel des populations. L’Etat doit en tout temps et en tous lieux assurer la sécurité des biens et des personnes. Monsieur le  Sous-préfet, vous vous devez donc d’assurer la préservation de l’autorité de l’Etat en tous lieux et en toutes circonstances. Je m’engage à vous y accompagner personnellement. Vous pouvez compter sur moi.

 

Source: Samuel Bondjock

Précedent Mobilité urbaine : Mouvement d’humeur des moto-taximen à Yaoundé
Suivant Sommet Mondial des Élus Locaux: Dr Henriette Essame porte la voix du Cameroun à Durban

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 929 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Restauration du Patrimoine : Lisa Aubrey intéressée par l’histoire du site de Bimbia

L’américaine spécialiste d’études africaines, afro-américaines et de sciences politiques sur la traite négrière transatlantique en Afrique centrale, a été reçue par le Ministre des Arts et de la Culture.

Actu

Developpement durable: TOTAL favorable à une coalition internationale

Le groupe Total a annoncé  vendredi 3 juillet 2020, à l’occasion des Rencontres économiques d’Aix, qu’11 groupes internationaux vont s’unir au sein d’une Coalition internationale.

Actu

Aménagement urbain : Le MINHDU prends la température à Garoua

Le Ministre de l’Habitat et du développement urbain Célestine Ketcha Courtès, entame lundi 4 février 2019 une visite d’évaluation des travaux issus du PLANUT.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire