Mobilité urbaine : Mouvement d’humeur des moto-taximen à Yaoundé

Mobilité urbaine : Mouvement d’humeur des moto-taximen à Yaoundé

Ils ont décidé de se dresser contre la décision prise par le gouverneur de la région du Centre ce mardi 12 Novembre 2019 en paralysant plusieurs artères de la ville.

Naseri Paul Béa a listé des zones désormais interdites de circulation aux motos taximen à Yaoundé.  Une décision prise le jeudi 7 novembre dernier par l’autorité après une rencontre faite avec les responsables des syndicats et moto taximen.

Cette décision est visiblement mal digérée par les benskineurs qui ont pris d’assaut le carrefour MEC. Circulation bloquée et grosse tension entre les grévistes et les forces de l’ordre depuis ce matin au lieu-dit, nous rapporte un de nos reporter sur le terrain.

Voici les zones désormais interdites de circulation aux motos taximen.

Carrefour EMIA , ambassade de France, Olézoa, Carrefour Vogt, carrefour Atangana Mballa, Elig-Edzoa, Elig-Essono, Bata Nlongkak, Ecole de police, Tsinga, Ahala, Nkozoa, Mont Fébé, carrefour Bastos, Palais des Congrès, nouvelle route Bastos, Carrefour Warda, carrefour Coron, base aérienne 101 jusqu’à l’aéroport international de Nsimalen sans oublier le centre-ville sont les zones interdites de circulation pour les motos taxis.

Précedent Législatives et Municipales 2020: Ce sera le 9 Février!
Suivant Région du Littoral - Sous-préfecture de Melong: Biko Biko Alain Blaise prend les commandes

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

AFD Cameroun: Christian Yoka cède sa place

Reçu en audience par le ministre de l’économie, le directeur régional sortant a présenté son remplaçant Benoit Le Beurre. C’est aux sorties de l’entrevue avec Alamine Ousmane Mey que Christian

Actu

Casablanca: 28.000 tonnes de déchets collectés durant la fête de l’ Aid al Adha

Annonce faite mardi 4 Aout 2020, par la société de développement local “Casablanca Baia”, qui s’occupe de la gestion des déchets dans la ville marocaine.

Actu

Développement local. Les maires pilotent désormais les chantiers routiers de leurs localités.

C’est la déclaration phare faite à la presse le 15 janvier par Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des travaux publics. « Les maires sont maîtres d’ouvrage en ce sens que ce sont

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire