Polynésie française : la taxe de développement local en débat

Polynésie française : la taxe de développement local en débat

Le vice-président du pays Teva Rohfritsch, a réuni mardi 30 octobre 2018, la commission consultative de la taxe de développement local. 

Cette commission, composée de représentants de l’assemblée de la Polynésie française, des organisations professionnelles à l’image du MEDEF, du CPME, de l’FGC entre autres, et des consommateurs, a eu pour objet de débattre sur les principes généraux guidant la réforme de la taxe de développement local.

L’évolution générale de la taxe de développement local tend vers une simplification du dispositif par la suppression de certaines positions douanières obsolètes et de certains taux en raison de leur faible pertinence économique.  Fort des premiers échanges, le vice-président du Pays a invité les membres de la commission à poursuivre le débat très prochainement pour que les premières mesures soient prises dès le vote du budget 2019 au bénéfice des collectivités locales.

 

Précedent Burkina-Faso: La gouvernance locale renforcée à travers le projet PRESS
Suivant Maroc : la gouvernance locale à rude épreuve à Rabat

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Japon: Au moins 50 morts dans des inondations

Les pluies qui devraient durer encore plusieurs jours, selon l’agence météorologique japonaise, rendent le travail des 80.000 secouristes particulièrement difficile.

Actu

Mobilité résiliente : La Sierra Leone lance un projet financé par la Banque mondiale

Le gouvernement de Sierra Leone, en collaboration avec la Banque mondiale, a lancé le jeudi 28 novembre le Projet de mobilité urbaine intégrée et résiliente, soutenu par un don de

Actu

Décentralisation : Recensement annoncé du personnel des collectivités territoriales

34 jours après les premières assises générales de la commune à Yaoundé, le ministère de la décentralisation et du developpement local prévoie une campagne de recensement dès le 18 mars

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire