Nord -Fleuve Lagdo: Les populations satisfaites de la reprise de la pêche

Nord -Fleuve Lagdo: Les populations satisfaites de la reprise de la pêche

Les activités de pêche ont repris dans la région du Nord, après le repos biologique instauré par le gouverneur de la région du Nord.

L’activité de pêche a repris sur l’étendue de la région du Nord, depuis quelques semaines. Le gouverneur de la région du Nord du Cameroun, Jean Abate Edi’i, vient de lever l’interdiction de pêcher dans les eaux de Lagdo. Cette interdiction de pêcher qui avait été décidée chaque 1er juillet de l’année, visait à reconstituer les ressources halieutiques dans ce bassin, principale source d’approvisionnement en poissons des populations du Grand-Nord du Cameroun.

Dans  l’arrondissement de Lagdo, s’il y a une esquisse de bilan que l’on peut déjà tirer de l’opération qu’ont engagé les pouvoirs publics ces dernières années afin d’augmenter la production halieutique dans la région du Nord, c’est sûrement le taux de croissance de la production en quelques mois.

En effet, l’instauration du repos biologique durant ces trois dernières années a permis une augmentation de la production du poisson dans la région. De 4 733 tonnes en 2012, l’on est passé à 5 228 tonnes en 2013, puis 6 486 tonnes en 2014, avec des variétés telles la carpe, le capitaine, la silure, le congre et le poisson dit «longue bouche».

Dans le souci d’augmenter davantage l’offre en produits halieutiques, la délégation régionale du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales vient de s’engager dans la promotion de la pisciculture. Ce qui permettra d’atténuer le problème de déficit en poissons pendant la période dite de repos biologique.

L’importance de l’activité de pêche dans l’arrondissement de Lagdo n’est plus à démontrer car, celle-ci est pratiquée grâce à la présence du fleuve Bénoué et le barrage de retenue d’eau. Cependant, la production halieutique a connu une baisse drastique au fil des années. La prise annuelle des poissons est passée de 20.000 tonnes en 1986 à moins de
3000 tonnes en 2013.

Afin de réguler les activités de pêche dans les eaux de Lagdo, le gouverneur Jean Abate Edi’i  a annoncé l’institutionnalisation de ce repos biologique chaque année, entre juillet et septembre, et l’interdiction d’utiliser les moustiquaires, qui capturent jusqu’aux alevins, en lieu et place des filets à mailles réglementaires.

C’est donc un ouf de soulagement pour les pêcheurs et les vendeuses de poisson dans la région du Nord qui ont repris depuis quelques semaines avec leur activité.

Source : actucameroun.com

Précedent Bertoua : Le marché moderne de Nkolbikon en régime ralenti
Suivant Éthiopie : Le parlement propulse une femme à la tête du pays

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 336 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Offre d’emploi pour les producteurs internes

Le Groupe Villes & Communes, éditeur du journal en ligne spécialisé www.villesetcommunes.info et promoteur de la chaine TV thématique www.villesetcommunes.tv, recherche pour les besoins de ses services des producteurs télé

Dossiers

“Depuis 1994, nous souhaitons que les autorités nous permettre de construire en matériaux définitifs”

Suite à l’incendie qui a ravagé le marché Elig-Edzoa, Villes & Communes a donné la parole aux commerçants sinistrés de l’espace le 7 mars 2019.

Actu

PLANUT: Célestine Ketcha Courtès en visite de travail à Douala

Cette descente sur le terrain s’est déroulée du 12 au 13 février 2019. Elle avait pour objet d’évaluer l’évolution des chantiers de construction des voies d’accès aux stades de la

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire