MINDDEVEL : Bientôt un forum général de la commune

MINDDEVEL : Bientôt un forum général de la commune

C’est la principale annonce du ministre de la décentralisation et du développement local, à l’occasion de la cérémonie des vœux le 17 janvier 2019 à Yaoundé.

Cette année 2019, le ministère de la décentralisation et du développement local organisera « les assises générales de la commune ». Ce forum d’évaluation et de rénovation de la gouvernance des municipalités, débouchera sur d’importantes réformes sur la gouvernance communales.

Il s’agira au cours de ses assises placées sous le haut patronage du président de la République de réfléchir sur les difficultés que rencontrent les 360 communes dans le cadre de l’amélioration du processus de décentralisation. Il sera aussi question lors desdites assises de proposer les solutions pour un meilleur accompagnement des municipalités dans ce processus. Le 17 janvier 2019 lors de la cérémonie de remise des vœux à Georges Elanga Obam, le ministre de la décentralisation et du développement local, plusieurs actions ont été évoquées pour améliorer la bonne gouvernance au sein des municipalités, durant l’année 2019.

En matière de gestion financière des communes, le MINDDEVEL entend parachever la mise en place des préalables à l’introduction du budget-programme dans les communes et communautés urbaines. Sur ce point, un accent sera mis sur l’accompagnement des 360 communes, à l’effet d’une utilisation effective et efficace de la dotation de 100 millions de FCFA inscrite au budget de l’Etat à leur profit. Il sera aussi question de veiller à l’aboutissement de la réforme du Centre de formation pour l’administration municipale de Buéa, appelé à devenir une école nationale de l’administration locale qui formera le personnel des municipalités. Ce ministère créé depuis le 2 mars 2018 par un décret du président de la République a mené plusieurs activités durant l’année qui vient de s’achever. Parmi les résultats obtenus, l’adoption par le ministère du schéma directeur de l’informatisation du système national de l’état civil, dont la mise en oeuvre nécessitera environ 24 milliards FCFA. Sur le plan infrastructurel au cours de l’année qui s’est achevée de nombreux édifices communaux ont été entièrement réalisés.

Précedent Mobilité urbaine: Célestine Ketcha Courtès prend le pouls de Yaoundé
Suivant Sénégal - développement local : Un projet contre l’exode rural à Bancoumana lancé

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 480 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Cote-D’Ivoire – Municipales 2018: Le Dr Brice Kouassi envisage transformer la commune de Didiévi

En prélude aux élections municipales, le candidat du RHDP, a procédé au lancement de sa campagne le 29 septembre 2018. Le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et

Actu Cameroun

Douala : La vie sans les “cargos”

Ce principal moyen de locomotion de la capitale économique du Cameroun a été hors de la piste depuis octobre 2014. Ce qui a fortement modifié les habitudes des populations. Quatre

Actu

Transports : Bientôt un système intelligent de gestion des voyages !

Afin de barrer la voie à l’insécurité routière, le ministère des transports et Connecting Road Cameroon, ont envisagés jeudi 20 décembre 2018, la mise sur pied de l’initiative.

1 Commentaire

Laisser un commentaire