Guinée-Conakry: Tenue du 3ème forum régional sur le développement local en zones extractives

Guinée-Conakry: Tenue du 3ème  forum régional sur le développement local en zones extractives

Après les deux premières éditions organisées au Burkina Faso et au Ghana, la Guinée a abrité  le troisième forum régional le 4 décembre 2018.

«Le renforcement du développement local et du pouvoir économique des femmes et des jeunes en zone extractive», a été le thème central de cette troisième édition dont le coup d’envoi a été donné par le ministre guinéen des Mines et de la Géologie.

 

Dans son intervention, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a rappelé que depuis 2010, le gouvernement guinéen s’est engagé résolument à opérer des réformes sur le plan réglementaire et législatif afin que les communautés locales et l’ensemble des populations guinéennes, surtout les femmes et les jeunes, puissent bénéficier des retombées de l’exploitation minière.

 

De plus, selon le ministre Magassouba les investissements dans le secteur extractif en Afrique de l’Ouest, devraient servir de catalyseur pour la croissance économique et le développement des communautés qui vivent en périphérie des installations minières.

 

En outre, le ministre Magassouba a annoncé que d’importantes ressources provenant des redevances minières comme le prévoient les textes en la matière seront mises à la disposition des collectivités pour enclencher leur développement économique et social.

 

Dans son allocution, la Directrice de CECI-Guinée, Rachel Gomez Camara a rappelé que ce forum s’est déroulé dans le cadre de la composante 3 du Projet d’Appui à la Gouvernance et à la croissance économique durable en zone extractive, abrégé AGCEDE qui porte sur le partage d’expériences, de connaissances et de bonnes pratiques. Et d’ajouter que le projet AGCEDE est financé par Affaires Mondiales Canada et mis en œuvre par le consortium EUMC-CECI au Burkina, au Ghana et en Guinée pour une durée de six ans.

 

Enfin, pour Rachel Camara, il a été question, entre autres, d’examiner et discuter des différents aspects complémentaires du développement local efficace dans les zones extractives, y compris la participation et l’inclusion, la transparence, la collaboration multipartite et les fonds de développement minier; discuter et partager des idées pour accroître les avantages des activités extractives pour les communautés directement touchées, en particulier dans le domaine des achats locaux.

 

Source : guineenews.org

Précedent Commune de Dschang : L’extraction des biogaz envisagée comme réponse aux déchets ménagers
Suivant Mauritanie-G5 Sahel: Signature d’une convention pour l’appui du développement local

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 240 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Douala : Plusieurs réformes en vue à la Communauté Urbaine

Lors de la 5è édition de la journée qualifié-image du 27 novembre 2018, la CUD assigne de nouvelles tâches aux populations et ONG pour rendre la ville plus propre.

Actu Monde

Allemagne : La CSU perd sa majorité absolue lors des régionales en Bavière

Le parti conservateur bavarois, allié incontournable de la chancelière Angela Merkel, a subi une défaite historique lors des élections régionales dimanche 14 octobre 2018. La CSU perd sa majorité absolue

Actu Afrique

Afrique Centrale: les maires et responsables des collectivités renforcent le dialogue avec la CEMAC

200 participants issus du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de République centrafricaine et du Tchad se sont réunis à Libreville pour l’Assemblée constitutive de l’Association des

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire