Guinée-Bissau – Législatives 2019 : les électeurs aux urnes ce dimanche

Guinée-Bissau – Législatives 2019 : les électeurs aux urnes ce dimanche

Un scrutin destiné à sortir la Guinée-Bissau de trois ans de crise entre le président José Mario Vaz et le PAIGC, le parti au pouvoir s’ouvre le 10 mars 2019.

Les Bissau-Guinéens élisent dimanche leurs 102 députés après trois semaines de campagne qui se sont achevés ce vendredi. Une campagne observée avec inquiétude par la communauté internationale alors qu’un climat de méfiance continue à entourer la révision des listes électorales sur fond de grève des enseignants, des journalistes et des pêcheurs.

Quelque 760 000 personnes sont attendues dans les bureaux de vote dès 7 heures dimanche matin. Pour la première fois, un minimum de 36 % des candidats seront des candidates.

L’enjeu est clairement de mettre un terme à la crise qui a éclaté en août 2015 lorsque le président Vaz a limogé son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, auquel M. Vaz appartient également, qui domine la vie politique depuis l’indépendance en 1974.

Précedent JIF 2019 : Le Maire Yvette Claudine Ngono engage une journée de réflexion
Suivant Musique : Blick Bassy rend hommage à Ruben Um Nyobè

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 925 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Kribi : Signature d’un accord-cadre entre la Communauté urbaine et le PAK

Les deux entités ont convenu d’une convention cadre le 30 juillet 2019 dans la cité balnéaire, pour un developpement local mieux accentué.

Actu

Aménagement urbain : Célestine Ketcha Courtès prend le pouls à Mimboman

Le Ministre de l’habitat et du developpement urbain s’est rendu mardi 26 mars 2019 au FEICOM  à Yaoundé, afin de s’enquérir de la situation.

Actu

Mali. Le Maire de la commune Vl de Bamako suspendu

Alou Coulibaly, a été suspendu pour trois mois par le conseil des ministres tenu le 24 janvier dernier pour  manquements à sa mission. C’est à l’issue du conseil des ministres

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire